Conférence de Manama: les Palestiniens absents

DiplomatieLes Palestiniens ont confirmé mercredi qu'ils n'iraient pas à la conférence prévue en juin sur les aspects économiques du futur plan de paix américain.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La direction palestinienne a confirmé mercredi soir qu'elle ne participerait pas à la conférence organisée à Manama en juin sur les aspects économiques du futur plan de paix américain.

La Maison Blanche a annoncé dimanche la tenue de cette conférence sur les aspects économiques du plan, co-organisée avec Manama les 25 et 26 juin. Les Emirats arabes unis ont confirmé leur participation, mais les Palestiniens avaient indiqué n'avoir «été informés par aucune partie de la réunion annoncée à Bahreïn».

Dans un communiqué mis en ligne mercredi soir, l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) a indiqué que «la Palestine ne participera pas à la conférence de Manama». «Ceci est la position commune des Palestiniens, depuis le président Mahmoud Abbas et le Comité exécutif de l'OLP jusqu'aux mouvements et aux groupes politiques, personnalités nationales, secteur privé et société civile», a détaillé le communiqué.

Boycott

Les Palestiniens boycottent l'administration américaine depuis que le président Donald Trump a rompu avec des décennies de consensus en reconnaissant Jérusalem comme capitale d'Israël en décembre 2017. Ils considèrent également Jérusalem comme la capitale de l'Etat auquel ils aspirent.

Cette conférence doit réunir des dirigeants de plusieurs gouvernements, de la société civile et du monde des affaires. Il s'agit d'une «opportunité charnière» pour «partager des idées, évoquer des stratégies et encourager le soutien à des investissements et initiatives économiques potentiels qui pourraient être rendus possibles par un accord de paix», a estimé dimanche la présidence américaine dans un communiqué commun avec Bahreïn.

Les Palestiniens y voient une contrepartie financière en échange de l'acceptation de l'occupation israélienne. (afp/nxp)

Créé: 23.05.2019, 00h03

Galerie photo

Proche Orient: un siècle de conflit entre Israël et Palestine

Proche Orient: un siècle de conflit entre Israël et Palestine Le conflit israélo-palestinien a pris naissance à la fin du XIXe siècle. De la déclaration Balfour promettant la création d'un Foyer national juif à la reconnaissance par Donald Trump de Jérusalem comme capitale d'Israël.

Articles en relation

La «catastrophe» commémorée en Palestine

Proche-Orient Des milliers de manifestants ont défilé mardi à Gaza lors du jour de la Nakba, qui commémore la création d'Israël il y a 71 ans. Plus...

Israël rouvre les points de passage à Gaza

Palestine Après six jours de fermeture à cause des protestations gazaouis, Israël a décidé dimanche de rouvrir les passages. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.