Les confiseries ukrainiennes sous embargo russe

CommerceAvançant le motif de la protection des consommateurs, l'agence russe a interdit l’importation des sucreries, domaine dans lequel Petro Porochenko a fait fortune.

La Russie avait déjà placé sous embargo le chocolat ukrainien. L'entreprise Roshen, détenue par le président Petro Porochenko, a été touchée.

La Russie avait déjà placé sous embargo le chocolat ukrainien. L'entreprise Roshen, détenue par le président Petro Porochenko, a été touchée. Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'agence russe de protection des consommateurs, Rospotrebnadzor, a annoncé vendredi l'interdiction des confiseries produites en Ukraine.

Cette décision intervient un mois après l'interdiction des importations de produits alimentaires provenant de pays ayant mis en œuvre des sanctions envers la Russie, notamment l'Union européenne.

Composition en doute

Un «contrôle de l'Etat» sur certaines marques ukrainiennes de confiserie a révélé des «violations de la loi»: leur composition ne correspond pas «aux standards indiqués sur leurs étiquettes», a déclaré l'agence russe dans un communiqué.

«Afin d'assurer les droits des consommateurs, Rospotrebnadzor (...) interdit l'importation sur le territoire russe des confiseries produites en Ukraine», a-t-elle annoncé.

La fortune de Porochenko

Le président ukrainien Petro Porochenko a fait fortune dans le secteur du chocolat et de la confiserie. Originaire de Bolgrad (sud), il a commencé en vendant des fèves de cacao, puis en achetant plusieurs usines de confiseries, qu'il a réunies dans une entreprise géante, Roshen. Celle-ci produit chaque année 450'000 tonnes de confiseries, selon son site internet.

La Russie a d'ores et déjà interdit l'importation de tous les produits laitiers ainsi que des oignons et du chocolat provenant d'Ukraine, ou encore de plusieurs boissons alcoolisées ukrainiennes, avançant comme motif la protection des consommateurs russes.

Ce n'est pas la première fois que les organes de régulation russes découvrent soudainement des défauts dans les produits provenant de pays avec lesquels les relations diplomatiques sont crispées. Déjà en 2008, la Russie avait fait interdire les importations de vin géorgien lors de la courte guerre qui opposa les deux pays.

Sanctions levées?

Les nouvelles sanctions économiques prévues contre la Russie pourraient être levées en cas de cessez-le-feu en Ukraine, a déclaré vendredi le ministre britannique des Affaires étrangères au sommet de l'Otan à Newport. «Le plus raisonnable est d'aller de l'avant dans notre plan d'imposer de nouvelles sanctions. Si ensuite il y a un cessez-le-feu, s'il est signé et s'il entre en vigueur, nous pourrions alors considérer une levée des sanctions», a déclaré Philip Hammond à la BBC. (ats/afp/nxp)

Créé: 05.09.2014, 10h49

Galerie photo

En images, les événements en Ukraine (mai-septembre 2014)

En images, les événements en Ukraine (mai-septembre 2014) La crise qui fait vaciller l'Ukraine depuis plusieurs mois a connu un tournant majeur avec la signature d'un cessez-le feu.

Articles en relation

Réunion cruciale à Minsk pour une trêve espérée

Ukraine Des pourparlers sont prévus vendredi en vue d'un cessez-le-feu en Ukraine, suscitant un optimisme prudent du président ukrainien. Plus...

L'Ukraine oscille entre pressions et espoirs de trêve

RUSSIE Alors que l'Otan accroît ses pressions sur la Russie et que les menaces de nouvelles sanctions fusent, le président ukrainien a annoncé qu'un accord de cessez-le-feu devait être signé. Plus...

Un sommet de l'OTAN dans un contexte explosif

Crise en Ukraine Les dirigeants des 28 pays de l'OTAN entament jeudi un sommet de deux jours à Newport, au Pays de Galles. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.