La Crimée ne sera plus «jamais» à l'Ukraine

RussiePoutine a écarté, dans un documentaire diffusé par la chaîne Rossiïa-1, toute possibilité de retour de la Crimée à l'Ukraine.

Vladimir Poutine est crédité d'environ 70% des intentions de vote selon les derniers sondages.

Vladimir Poutine est crédité d'environ 70% des intentions de vote selon les derniers sondages. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le président russe Vladimir Poutine a écarté toute perspective de retour de la Crimée à l'Ukraine. L'annexion de cette péninsule en mars 2014 est à l'origine d'une série de sanctions occidentales contre la Russie.

A une semaine de la présidentielle du 18 mars, qui devrait assurer à Vladimir Poutine un quatrième mandat le portant au pouvoir jusqu'en 2024, la chaîne de télévision Rossiïa-1 a diffusé dimanche sur les réseaux sociaux russes Vkontakte et Odnoklassniki un film d'environ deux heures dédié au président.

Vladimir Poutine a répondu sèchement à la question si la Russie serait un jour obligée de rendre la Crimée à l'Ukraine: «Non mais vous avez perdu la tête? Des circonstances de ce genre n'existent pas et n'existeront jamais.» «On essaie toujours de dire à la Russie quelle est sa place, mais cette place ne nous convient pas», a-t-il ajouté. Dans ce documentaire, le journaliste Andreï Kondrachov, qui dirige son équipe de campagne électorale, l'interroge sur un large éventail de sujets, allant de la Syrie à sa vie personnelle. «Savez-vous pardonner?», demande-t-il ainsi à Vladimir Poutine. «Oui», répond le président russe, avant d'ajouter: «sauf la trahison.»

Pluie d'éloges

Le documentaire fait également intervenir des proches et alliés du président, comme le violoniste Sergueï Roldouguine, son ami d'enfance, ou l'ancien chancelier allemand Gerhard Schröder, qui multiplient les éloges.

«Pour parler franchement, je ne saurais dire une seule erreur qu'il aurait commise», a ainsi assuré le patron du géant pétrolier Rosneft Igor Setchine. «Il prend toujours les responsabilités», a de son côté salué le directeur des services de sécurité russes (FSB), Alexandre Bortnkikov.

Vladimir Poutine est crédité d'environ 70% des intentions de vote selon les derniers sondages. Il a refusé de participer aux débats télévisés, se passant de meetings électoraux à l'exception d'une manifestation de soutien le 3 mars, à laquelle il s'est adressé à la foule pendant moins de trois minutes. Il reste pourtant omniprésent à la télévision publique, qui couvre la quasi totalité de ses déplacements et lui a déjà consacré plusieurs documentaires. (ats/nxp)

Créé: 11.03.2018, 16h30

Articles en relation

Kiev et Moscou convoitent le passé de la Crimée

Culture L'Ukraine estime que la Russie a mis la main sur plus de 1,2 million de pièces de musées en prenant le contrôle de la Crimée. Plus...

Crimée: l'ONU dénonce de «graves violations»

Russie Un rapport publié lundi à Genève par l'ONU révèle notamment l'usage de la torture par les forces de l'ordre russes. Plus...

Moscou juge les sanctions de l'UE «hostiles»

Russie Accusés d'avoir détourné des turbines de Siemens vers la Crimée, des entreprises et responsables russes ont été sanctionnés par Bruxelles. Plus...

La Crimée raccordée par un «pont Poutine». Et vite!

Russie Le futur pont routier et ferroviaire de 19 km rompra l'isolement de la péninsule. Un énorme chantier aux allures de défi politique Plus...

Washington veut la «fin» de l'annexion russe

Crimée Les Etats-Unis appellent à la fin immédiate de l'annexion russe en Crimée et affirment que les sanctions resteront en place. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.