La crise a provoqué 30 millions de chômeurs de plus

EmploiLe monde compte 30 millions de chômeurs de plus qu'avant le début de la crise en 2008, déplore Guy Ryder, directeur général de l'Organisation internationale du travail (OIT).

Guy Ryder, directeur général de l'Organisation internationale du travail (OIT).

Guy Ryder, directeur général de l'Organisation internationale du travail (OIT). Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Sur 200 millions de chômeurs, 75 millions sont des jeunes de moins de 25 ans», ajoute-t-il. Le directeur de l'OIT s'exprime dans un discours publié vendredi. Il le prononcera toutefois samedi à Tokyo où se tient l'assemblée annuelle du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale.

Dommages profonds

Dans ce texte il souligne que 900 millions de personnes ayant un emploi sont «incapables de gagner suffisamment de quoi leur permettre d'être au-dessus du seuil de pauvreté de deux dollars par jour». Pour Guy Ryder, il est temps de faire une pause dans les politiques d'austérité.

Si les tendances en matière de réduction de la pauvreté observées avant la crise avaient été maintenues, il y aurait aujourd'hui 55 millions de pauvres de moins dans le monde, selon Guy Ryder.

«Les dommages provoqués par les mesures d'austérité ont été plus profonds que ce qui avait été d'abord envisagé», ajoute le directeur général de l'OIT dans ce discours. «Dans ces conditions, il est maintenant urgent de revoir les calendriers établis pour revenir à l'équilibre budgétaire».

Donner du temps

Jeudi, la directrice générale du FMI, Christine Lagarde, a suggéré la nécessité de se donner davantage de temps pour réduire les déficits budgétaires, citant en exemple les délais accordés au Portugal et à l'Espagne.

Elle s'est dite prête à donner à la Grèce deux ans de plus pour atteindre les objectifs de réduction de déficit exigés par ses créanciers. La question du financement du pays pendant cette période reste toutefois encore en suspens. (ats/afp/nxp)

Créé: 12.10.2012, 07h51

Articles en relation

«L'austérité a des conséquences sociales désastreuses»

Crise économique Pour le directeur général du BIT à Genève, les politiques d'austérité doivent être repensées. Selon lui, il est urgent de changer de direction pour éviter une aggravation de la crise économique mondiale. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.