Sur une croisière de luxe, les profiteurs du réchauffement climatique

ArctiqueLe Crystal Serenity est parti mardi de Seward en Alaska pour rejoindre New York. Il profite du réchauffement pour traverser des zones intactes.

Image d'illustration.

Image d'illustration. Image: KEYSTONE

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le réchauffement climatique ne fait pas que des malheureux. Quelque 1000 touristes ont déboursé au bas mot 22 000 dollars pour s'offrir un croisière inédite: une voyage de 32 jours qui traversera des contrées encore inexplorées, soit des passages créés dans l'Arctique par le réchauffement climatique. La croisière est partie mardi de Seeward, en Alaska, pour rejoindre New York dans 30 jours.

Autant dire que ce voyage est controversé. Des routes touristiques se sont déjà ouvertes dans cette région de l'Arctique à cause du réchauffement climatique, comme l'avaient prédit les scientifiques, mais c'est la première fois qu'une mégacroisière y est organisée. Car le moins que l'on puisse dire, c'est que le Crystal Serenity n'est pas un petit rafiot. Avec ses 535 cabines, ses 13 ponts, ses multiples piscines, restaurants, casino et salles de cinéma, il embarque près de 1100 passagers et 600 membres d'équipage. Ceux-ci seront aux petits soin avec la clientèle, qui pourra aussi s'offrir en guise d'extras, un tour en hélicoptère au-dessus des glaces ou encore une excursion au Groenland, précise le Washington Post. Malgré le prix des billets, le voyage a très rapidement affiché complet.

La croisière irrite les défenseurs de l'environnement, mais elle pose aussi des questions de sécurité. «Pour cette région, il n'y a pas de cartes marines adéquates, pratiquement aucune aide à la navigation, les systèmes de communication sont pauvres, et il manque des infrastructures», dit Roger Rufe, un ancien vice-amiral de la Garde côtière des Etats-Unis, cité par le journal américain. Le détroit de Béring, qui comprend un passage très étroit, présente aussi un risque majeur.

Des glaciologues s'inquiètent également, relevant qu'en maints endroits la glace n'a pas si fondu que cela. Pour son premier voyage à travers les glaces, le Crystal Serenity, bateau d'une valeur de 350 millions de dollars, aura sans doute à éviter quelques icebergs...

Créé: 18.08.2016, 07h47

Articles en relation

Un vote pour déplacer un village menacé par la mer

Réchauffement climatique En Alaska, la localité de Shishmaref est peu à peu détruite par l’érosion, le sol n’étant plus protégé par la glace. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 22 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...