Passer au contenu principal

Cuba fait état de troupes US dans les Caraïbes

Des troupes américaines, actuellement dans les Caraïbes, seraient en train de préparer une opération militaire contre le Venezuela, selon le ministère cubain des Affaires étrangères.

LEs services de renseignements vénézuéliens ont mené une perquisition dans les bureaux du chef de l'opposition Juan Guaido, actuellement en Europe. (Mardi 21 janvier 2020)
LEs services de renseignements vénézuéliens ont mené une perquisition dans les bureaux du chef de l'opposition Juan Guaido, actuellement en Europe. (Mardi 21 janvier 2020)
AFP
Le secrétaire d'État américain a appelé à en «finir avec la tyrannie» de celui qu'il ne considère plus comme le président du Venezuela. (Lundi 20 janvier 2020)
Le secrétaire d'État américain a appelé à en «finir avec la tyrannie» de celui qu'il ne considère plus comme le président du Venezuela. (Lundi 20 janvier 2020)
AFP
Lilian Tintori, la femme du leader de l'opposition Leopoldo Lopez, estime qu'elle est retenue contre son gré au Venezuela, alors qu'elle doit partir à l'étranger pour rencontrer plusieurs dirigeants européens. (Samedi 2 septembre 2017)
Lilian Tintori, la femme du leader de l'opposition Leopoldo Lopez, estime qu'elle est retenue contre son gré au Venezuela, alors qu'elle doit partir à l'étranger pour rencontrer plusieurs dirigeants européens. (Samedi 2 septembre 2017)
1 / 150

Cuba a déclaré mercredi que des unités militaires des Etats-Unis s'étaient rendues dans les Caraïbes afin de préparer une «agression» et une «aventure militaire» contre le Venezuela, «déguisée en intervention humanitaire».

Il y a eu entre les 6 et 10 février «des mouvements de forces d'opérations spéciales des Etats-Unis vers des aéroports de Porto Rico (territoire américain, ndlr), la République dominicaine et d'autres îles des Caraïbes, sans que leurs gouvernements n'en aient été informés», a affirmé le ministère cubain des Affaires étrangères.

«La préparation d'une agression militaire contre le Venezuela avec un prétexte humanitaire se poursuit», a ajouté sur Twitter le pays castriste, allié du président vénézuélien Nicolas Maduro.

Au Venezuela, le président de l'Assemblée nationale Juan Guaido s'est proclamé président par intérim le 23 janvier, après que le Parlement a déclaré M. Maduro «usurpateur» en raison de sa réélection considérée comme frauduleuse par l'opposition et une grande partie de la communauté internationale. M. Guaido a ensuite été reconnu par une cinquantaine de pays, les Etats-Unis en tête.

Mercredi, Juan Guaido a pris le contrôle de Citgo, la filiale aux Etats-Unis de PDVSA, la compagnie vénézuélienne pétrolière.

Trump étudie «toutes les options»

Le Venezuela est secoué par une grave crise économique qui a provoqué l'exil de plus de 2,3 millions de ses habitants, selon l'ONU.

Un bras de fer se joue entre MM. Maduro et Guaido autour de l'aide humanitaire bloquée par l'armée vénézuélienne aux frontières du pays. M. Guaido a assuré qu'elle y entrerait le 23 février.

Le président américain Donald Trump a réaffirmé mercredi qu'il étudiait «toutes les options» concernant le Venezuela, soulignant que le président Nicolas Maduro commettait une «terrible erreur» en empêchant l'aide humanitaire internationale d'entrer dans le pays.

«Il y a différentes solutions, différentes options. Nous étudions toutes les options», a déclaré M. Trump depuis le Bureau ovale en recevant son homologue colombien Ivan Duque.

(AFP)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.