La cyberattaque géante serait «neutralisée»

Etats-UnisLe gouvernement américain assure que le logiciel malveillant a été identifié.

Siège du ministère américain de la sécurité intérieure à Washington.

Siège du ministère américain de la sécurité intérieure à Washington. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La vaste cyberattaque qui a paralysé de nombreux sites internet vendredi aux Etats-Unis a été apparemment «neutralisée», ont annoncé les autorités américaines lundi. «A l'heure actuelle, nous pensons que l'attaque a été neutralisée», a assuré le ministre de la Sécurité intérieure, Jeh Johnson, dans un communiqué.

Vendredi, plusieurs sites de premier plan (Twitter, Spotify, CNN, Airbnb...) ont été perturbés par une attaque en plusieurs vagues menée contre le prestataire de services Dyn, qui redirige les flux internet vers les hébergeurs.

Dans son communiqué, Jeh Johnson confirme par ailleurs que cette attaque par déni de service, qui consiste à submerger un serveur de requêtes pour le rendre indisponible, a pu être menée depuis des objets connectés à internet.

Collaboration avec le secteur privé

Les autorités ont notamment identifié un logiciel malveillant baptisé Mirai ciblant «des caméras de surveillance ou des appareils de loisirs connectés à internet» pour mener ces attaques à l'insu de leurs propriétaires, assure le responsable.

Les autorités «travaillent avec les forces de l'ordre, le secteur privé et la communauté scientifique pour développer les moyens de neutraliser (ce logiciel) et d'autres logiciels malveillants qui y sont liés», ajoute Jeh Johnson.

(afp/nxp)

Créé: 24.10.2016, 23h59

Articles en relation

Vaste cyberattaque aux Etats-Unis

Piratage Amazon, Twitter et de nombreux sites d'information ont été touchés. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.