Des cyber-attaques inquiètent l'Elysée

FranceParis prendra des mesures de rétorsion contre tout Etat qui interférerait dans la course à la présidence.

François Hollande s'est inquiété mercredi du risque de cyber-attaques en France à l'occasion de son processus électoral.

François Hollande s'est inquiété mercredi du risque de cyber-attaques en France à l'occasion de son processus électoral. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le président français a demandé que lui «soient présentées les mesures spécifiques de vigilance et de protection, y compris dans le domaine cyber, prises» pour la campagne électorale à venir. Cet état des lieux devra lui être communiqué pour le prochain Conseil de défense et de sécurité nationale le 24 février, soit à deux mois du premier tour du scrutin (23 avril). Le 2e tour est prévu le 7 mai.

Le ministre français des affaires étrangères Jean-Marc Ayrault a de son côté déjà menacé de représailles les acteurs d'une potentielle cyberdéstabilisation étrangère en France à l'occasion du vote.

Interrogé mercredi à l'Assemblée nationale sur les tentatives de déstabilisation imputées par Washington à la Russie lors de l'élection américaine de novembre, le chef de la diplomatie française a répondu: «nous n'accepterons pas quelque ingérence que ce soit dans notre processus électoral, pas plus de la Russie d'ailleurs que de tout autre Etat, il en va de notre démocratie, il en va de notre souveraineté et de notre indépendance nationales».

Il faut «faire clairement connaître les limites à ceux qui seraient tentés de porter atteinte à ce principe de la non-ingérence et le faire clairement et y compris en prenant des mesures de rétorsion lorsque cela est nécessaire car aucun Etat étranger ne peut influencer le choix des Français, aucun Etat étranger ne peut choisir le futur président de la République», a ajouté M. Ayrault.

Moscou dément

Lundi, un proche du candidat centriste à l'élection présidentielle Emmanuel Macron avait déjà appelé les «plus hautes autorités de l'Etat» français à «garantir qu'il n'y aura pas d'ingérence d'une puissance étrangère dans (la) vie démocratique» française.

Pointant du doigt la Russie, Richard Ferrand, secrétaire général du mouvement «En marche», a dénoncé des «fausses nouvelles» et «rumeurs» et fait état de «centaines, voire de milliers d'attaques» sur le système informatique, base de données et site du mouvement.

En octobre dernier, l'Agence française de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI) avait réuni les représentants des principaux partis politiques français pour les alerter sur le risque numérique.

Du côté du Kremlin, ces accusations d'ingérence sont jugées «absurdes». «Nous n'avons pas et nous n'avons jamais eu l'intention de gêner les affaires intérieures d'un pays, encore moins son processus électoral», a assuré récemment la présidence russe. (ats/nxp)

Créé: 15.02.2017, 17h44

Articles en relation

«Si Fillon perd encore 2 points, il devra se retirer»

Présidentielle française Le journaliste et éditorialiste français Alain Duhamel analyse la présidentielle française et les chances des candidats. Plus...

Hamon: «Je ne serai pas un candidat ligoté»

Présidentielle française Le candidat socialiste assure dans une interview publiée samedi par Le Monde qu'il fera sa campagne librement. Plus...

François Fillon ne passerait pas le premier tour

Présidentielle française Un sondage publié samedi indique que l'affaire des emplois fictifs présumés de l'épouse du candidat de la droite pèse lourd. Plus...

Le risque d'ingérence inquiète le camp Macron

Présidentielle française Les infiltrations potentielles des pays étrangers dans les bases de données françaises inquiètent le camp du candidat. Plus...

Attaqué par Bayrou, Fillon peine à se relancer

France Après son propre camp, le candidat de la droite à la présidentielle doit aussi parer des attaques venues du centre. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.