Passer au contenu principal

Daech se retrouve sur la défensive dans ses fiefs de Raqqa et Falloudja

La double offensive lancée avec le soutien des Etats-Unis est la plus violente depuis la proclamation du «califat» en 2014. Explications.

Keystone

Ce n’est pas encore un tournant stratégique, mais la double offensive terrestre et aérienne à laquelle les djihadistes du groupe Etat Islamique (EI, Daech en arabe) doivent faire face en Syrie et en Irak est une sérieuse menace pour leur «califat» autoproclamé en 2014, à cheval sur ces deux pays.

En Syrie, c’est la province de Raqqa, «capitale» de ce même califat, qui est l’objet, depuis mardi, des assauts de l’alliance kurdo-arabe des Forces démocratiques syriennes (FDS). Des combattants appuyés par les frappes aériennes de la coalition conduite par les Etats-Unis et sans doute des forces spéciales au sol.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.