Déguster des palourdes à l'essence sur la plage

Corée du NordSur une plage du barrage de Nampho en Corée du Nord, les palourdes sont cuites à l'essence afin de limiter la consommation d'électricité ou de gaz.

Vidéo: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Prendre des palourdes de Corée du Nord. Les placer sur une dalle de béton. Les arroser généreusement d'essence. Mettre le feu. Continuer d'arroser jusqu'à ce qu'elles soient cuites.

C'est une recette toute simple, qui, dans un pays reclus où l'énergie est peu abondante, évite l'utilisation d'électricité ou de gaz.

Pleines de saveur

Ces «palourdes à l'essence» sont charnues et pleines de saveur. Le secret pour éviter le goût d'hydrocarbures c'est de s'abstenir d'inhaler quand on les met en bouche. C'est une spécialité du barrage de Nampho, sur la côte occidentale de la Corée du Nord, au sud-ouest de Pyongyang.

L'ouvrage de huit kilomètres qui barre l'embouchure du fleuve Taedong, bordé par une plage de sable, a été construit officiellement pour contrôler les inondations. Mais le barrage bloque aussi l'accès à Pyongyang, à quelques dizaines de kilomètres en amont, parant aux éventuelles menaces d'une marine ennemie.

Sur la plage, des enfants jouent, des adultes se protègent du soleil grâce à des tentes, dégustent des palourdes ou de la viande de porc, le tout arrosé sans compter avec du soju, boisson alcoolisée coréenne.

Il s'agit pour beaucoup d'employés venus en groupe, les Nord-Coréens étant souvent tenus de fréquenter leurs collègues en dehors du temps de travail. Certains sont venus avec des appareils à karaoké portables.

L'un d'entre eux diffuse à plein tube «L'anniversaire de Maman», chanson nord-coréenne extrêmement populaire qui fait référence en fait au parti unique au pouvoir. «Ma mère, notre mère, est la plus tendre au monde», proclament les paroles. «Le Parti des travailleurs de Corée, l'anniversaire de Maman». (afp/nxp)

Créé: 03.08.2017, 16h59

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Le cirage de chaussures fait son retour dans les rues lausannoises
(Image: Bénédicte) Plus...