Démilitarisation entre les deux Corées et l'ONU

Péninsule coréenneLe commandement des Nations unies sous direction américaine, la Corée du Nord et la Corée du Sud ont convenu lundi de mesures de démilitarisation dès cette semaine.

Les deux Corées, qui sont encore techniquement en guerre faute d'accord de paix.

Les deux Corées, qui sont encore techniquement en guerre faute d'accord de paix. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les deux Corées et le commandement des Nations unies sous direction américaine ont convenu lundi de mesures de démilitarisation dès cette semaine à Panmunjom, le village frontalier entre les deux pays.

Ce développement intervient au moment où le dégel diplomatique entre Séoul et Pyongyang s'affirme. «Les trois parties ont décidé d'adopter des mesures pour retirer d'ici le 25 octobre des armes à feu et des postes de garde à la zone de sécurité conjointe (JSA)», selon un communiqué du ministère sud-coréen de la Défense publié après des entretiens trilatéraux.

La JSA du village frontalier de Panmunjom, est le seul secteur de la Zone démilitarisée (DMZ) où les deux armées rivales se font face. La frontière entre les deux pays fait 250 kilomètres de long. Des «vérifications tripartites» auront lieu les deux jours suivants, a ajouté le ministère sud-coréen.

Encore en guerre

Les deux Corées, qui sont encore techniquement en guerre faute d'accord de paix, ont convenu de prendre des mesures pour réduire les tensions militaires à leur frontière commune, lors d'une rencontre le mois dernier à Pyongyang entre le président sud-coréen Moon Jae-in et son homologue nord-coréen Kim Jong Un.

Les deux parties ont commencé au début du mois à retirer des mines à la JSA, l'endroit étant fréquemment utilisé pour des pourparlers entre Pyongyang et Séoul. Le sommet de septembre entre les deux dirigeants coréens était le troisième cette année, illustrant le rapprochement réel en cours sur la péninsule. Le président sud-coréen prône de s'engager avec le Nord pour l'inciter vers la dénucléarisation.

Les deux présidents coréens ont décidé le mois dernier de réduire le nombre de postes de garde à la frontière d'ici la fin de l'année, et pour arrêter les manœuvres le long de la frontière à compter de novembre. (ats/nxp)

Créé: 22.10.2018, 20h33

Galerie photo

JO 2018: espoirs de paix entre les deux Corées

JO 2018: espoirs de paix entre les deux Corées Les Jeux de Pyeongchang relancent les espoirs de paix entre les deux Corées.

Articles en relation

La Corée du Sud soutient le Nord face au monde

Corées En visite à Paris, le président de la Corée du Sud souhaite encourager son homologue nord-coréen et va tenter de convaincre Macron de se montrer plus conciliant sur le dossier. Plus...

Une délégation de Séoul à Pyongyang

Corée du Nord La Corée du Sud veut organiser un nouveau sommet intercoréen pour faire sortir les négociations sur la dénucléarisation de l'impasse. Plus...

Il n'y a pas de signe de dénucléarisation

Corée du Nord L'Agence internationale de l'énergie atomique a publié un rapport sur l'état du dossier nucléaire en Corée du Nord. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.