La destruction de la nature menace l'homme

MondeLe groupe d'experts de l'ONU sur la biodiversité tire la sonnette d'alarme: l'homme est menacé aussi bien par la destruction de la nature que par le changement climatique.

La destruction de la biodiversité fait courir des risques à la survie de l'espèce humaine.

La destruction de la biodiversité fait courir des risques à la survie de l'espèce humaine. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La destruction de la nature menace le bien-être de l'homme «au moins autant» que le changement climatique, a déclaré lundi le président du groupe d'experts de l'ONU sur la biodiversité.

«Les preuves sont incontestables: notre destruction de la biodiversité et des services écosystémiques a atteint des niveaux qui menacent notre bien-être au moins autant que les changements climatiques induits par l'homme», a déclaré Robert Watson, au premier jour de la réunion d'experts et de diplomates de plus de 130 pays. (ats/nxp)

Créé: 29.04.2019, 11h02

Articles en relation

Pubs détournées pour alerter sur le climat

Genève Des militants du mouvement écologiste Extinction Rebellion ont recouvert des panneaux publicitaires genevois de slogans durant la nuit. Plus...

Le PLR doit plus s'engager pour l'environnement

Fédérales 2019 Selon un sondage réalisé auprès de la base, 3 sympathisants du PLR sur 4 estiment que le parti devrait davantage s'engager pour le climat. Plus...

Lausanne, capitale d'Europe du climat cet été

Suisse Des manifestants de toute l'Europe vont se retrouver à Lausanne en août pour définir le futur des actions en faveur du climat. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.