Les incursions aériennes russes en Turquie très «dangereuses»

SyrieL'Otan a jugé lundi «extrêmement dangereuses» les incursions de l'aviation russe en Turquie. Pour Moscou, l'avion n'a survolé que «quelques secondes» le territoire turc.

Le siège de l'OTAN à Bruxelles.

Le siège de l'OTAN à Bruxelles. Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les 28 pays de l'Alliance atlantique, réunis en urgence lundi après-midi à Bruxelles, ont aussi exprimé leur «grave préoccupation» face aux frappes aériennes de la Russie en Syrie, en particulier à Hama, Homs et Idlib, «qui ont fait des victimes civiles et ne visaient pas Daech (acronyme arabe du groupe Etat islamique)». «Les Alliés appellent la Fédération russe à immédiatement cesser ses attaques contre l'opposition syrienne et les civils», selon ce texte commun.

Plus tôt dans la journée, la Turquie avait annoncé que des F-16 de ses forces aériennes avaient intercepté un chasseur de l'armée de l'air russe et l'avaient contraint à faire demi-tour.

Le chef de la diplomatie américaine John Kerry a déclaré depuis le Chili que «les avions russes entrant dans l'espace aérien turc auraient pu être abattus». John Kerry a lui aussi critiqué lundi les violations de l'espace aérien de la Turquie par des avions de combat russe, estimant que ceux-ci auraient pu être abattus en représailles.

Que «quelques secondes»

Le porte-parole du ministère russe de la Défense a affirmé lundi soir que l'incursion de samedi dans l’espace aérien turc n'a duré que «quelques secondes».

«Un avion militaire russe Su-30 est entré pendant quelques secondes dans l'espace aérien turc, au cours d'une manœuvre, au moment où il rentrait à son aérodrome», a indiqué Igor Konachenkov, cité dans un communiqué du ministère. «Cet incident est le résultat de mauvaises conditions météorologiques dans cette zone. Il ne faut pas y voir un complot quelconque», a-t-il souligné.

«Des éclaircissements appropriés ont été envoyés à la partie turque via l'attaché militaire de l'ambassade de Turquie à Moscou», a assuré l'officier. «Les mesures nécessaires ont été prises afin d'empêcher de tels incidents à l'avenir.»

Le général Konachenkov a par ailleurs affirmé que l'aviation russe présente en Syrie n'avait «rien à voir» avec le «harcèlement» dimanche de deux chasseurs F-16 de l'aviation turque par un MiG-29 non identifié à la hauteur de la frontière syrienne.

«Il n'y a pas d'avions de ce type sur la base aérienne», utilisée par les forces russes en Syrie pour les frappes aériennes contre le groupe Etat islamique (EI), a-t-il dit.

Kerry «très préoccupé»

L'OTAN a mentionné deux «violations» de l'espace aérien turc par des avions de combat russes Soukhoï, samedi et dimanche, dans la région d'Hatay (sud de la Turquie), dans une déclaration commune diffusée après une réunion d'urgence lundi après-midi à Bruxelles.

«Nous sommes très préoccupés par cela car c'est précisément ce genre de choses pour lesquelles la Turquie défend ses droits et cela aurait pu aboutir à ce que (ces avions) soient abattus», a-t-il déclaré au Chili, où il participe à la conférence internationale «Notre océan». (afp/nxp)

Créé: 05.10.2015, 12h23

Dossiers

Galerie photo

En Syrie, le conflit s'est internationalisé (octobre 2014 - février 2016)

En Syrie, le conflit s'est internationalisé (octobre 2014 - février 2016) Moscou, Paris, Londres et Berlin se sont impliqués en Syrie. Les Etats-Unis luttent aussi contre le groupe Etat islamique.

Articles en relation

L'EI a fait exploser l'Arc de triomphe de Palmyre

Syrie Un des plus anciens joyaux de la cité antique classée au patrimoine mondial a été détruit par les djihadistes. Plus...

Des sociétés basées en Suisse ont violé l'embargo syrien

Révélations NZZ Berne a condamné deux entreprises ayant leur siège en Suisse à des amendes pour avoir exporté des produits de luxe vers la Syrie, en violation de l'embargo décrété par le Conseil fédéral. Plus...

La Russie poursuit ses raids, Obama met en garde Poutine

Syrie Le président américain, tout comme François Hollande, estime que les frappes de Moscou sur Daech et l'opposition à Bachar el-Assad mèneront à une «catastrophe assurée». Plus...

Sept civils tués dans des raids russes jeudi en Syrie

Moyen-Orient Les premières frappes russes en Syrie avaient fait 28 morts mercredi selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), qui compile le bilan de morts depuis le début du conflit. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.