Passer au contenu principal

Les deux Grands modernisent leurs armes nucléaires

Russes et Américains réduisent leurs arsenaux atomiques mais en améliorent leurs capacités, selon le SIPRI.

Il y a une bonne nouvelle et de nombreuses mauvaises dans le rapport annuel de l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (Sipri) rendu public lundi. La bonne, c’est que depuis le pic de 70'000 têtes nucléaires enregistré au milieu des années 80, le nombre d’armes atomiques continue de baisser année après année dans le monde pour s’établir aujourd’hui à quelque 15'400, réparties entre neuf pays (États-Unis, Russie, Royaume-Uni, France, Chine, Inde, Pakistan, Israël et Corée du Nord).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.