Passer au contenu principal

Catastrophe naturelleDeux koalas sauvés des incendies en Australie

Des koalas «très rares» se retrouvent menacés par le feu qui ravage les côtes est australiennes. Deux d'entre eux ont pu être extirpés du brasier et soignés.

Un des koalas sauvés.

Deux koalas ont pu être sauvés samedi des incendies qui ravagent le bush sur la côte est australienne mais des centaines d'autres pourraient périr, ont mis en garde les services vétérinaires.

Depuis une semaine, les feux ont détruit des milliers d'hectares de cette zone de bush peuplée de koalas «très rares», et les autorités craignent que des centaines d'entre eux périssent dans les incendies.

«Ils sont sans eau depuis des jours, il n'y a plus de feuilles qui leur fournissent 65% de leur eau», a expliqué Sue Ashton, présidente de l'hôpital vétérinaire spécialisé de Port Macquarie, où ont été transférés samedi les deux rescapés.

Le premier, baptisé «Corduroy Paul», a été découvert déshydraté, roulé en boule sur le sol, à quelque 400 km au nord de Sydney. Le jeune koala de 5 kilos va désormais «très bien», a déclaré Sue Ashton, précisant qu'un autre marsupial, une femelle nommée «Anwin», était également traité pour déshydratation.

Quatre animaux supplémentaires ont été repérés dans la zone et devraient être récupérés dimanche, a indiqué l'hôpital.

Plus de 60 feux étaient en cours samedi dans l'Etat de New South Wales, déjà frappé par une grave sécheresse. Les pompiers, appuyés par d'importants moyens aériens continuaient à lutter contre les flammes dans la région de Port Macquarie.

«Les wallabies, les kangourous, les daims peuvent s'échapper car ils peuvent courir, mais pas les koalas», a expliqué un pompier, Terry Hill, à l'AFP. Les koalas sont également menacés par la déforestation agricole qui dévaste leur habitat naturel.

AFP

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.