Une djihadiste française veut être rapatriée

SyrieAprès le cas Emilie König, une autre djihadiste française, arrêtée en Syrie, a demandé son transfert en France avec ses enfants.

De la fumée s'élève d'Al-Tamanah, en Syrie, dans la province d'Idleb. (2 janvier 2018)

De la fumée s'élève d'Al-Tamanah, en Syrie, dans la province d'Idleb. (2 janvier 2018) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Une djihadiste française, arrêtée par les forces kurdes en Syrie, a demandé au président Emmanuel Macron son transfert en France avec ses deux enfants, a-t-on appris mercredi auprès de son avocate. Ce dossier, extrêmement épineux pour Paris, survient alors qu'une autre figure de la mouvance djihadiste française, Emilie König, vient elle aussi d'être arrêtée.

Elle «souhaite être rapatriée avec ses enfants», âgés de 10 mois et de deux ans, «aux fins de répondre de ses actes devant les autorités judiciaires françaises», d'après le courrier écrit le 2 janvier par son avocate Marie Dosé au président de la République et dont l'AFP a eu connaissance.

Partie en Syrie à l'été 2014 avec son frère, elle fait l'objet d'un mandat de recherche émis par la France en 2016 et est visée par une information judiciaire instruite à Paris. La jeune femme a indiqué être actuellement détenue dans un camp kurde en Syrie, à proximité de la frontière turque, avec d'autres Françaises, dont Emilie König.

Dans cet autre dossier, c'est la mère de la pionnière du djihad partie en zone irako-syrienne dès 2012 qui vient d'écrire au ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, afin de lui demander là aussi de «rapatrier» sa fille et ses trois enfants nés en Syrie. «Détenue dans un camp kurde, elle a été interrogée et torturée», a affirmé la mère.

Au «cas par cas»

A ce jour, «il semblerait qu'aucune des Françaises retenues prisonnières dans ce camp n'ait eu de contacts avec les autorités françaises - directement ou indirectement - pas plus qu'elles n'ont été interrogées par les services de renseignements français», d'après le courrier de l'avocate.

Selon les services de renseignement français, «quelques dizaines» d'adultes français, combattants djihadistes ou leurs épouses, se trouvent actuellement dans des camps ou des prisons en Irak ou en Syrie.

Le cas des femmes accompagnées de leurs enfants est le plus complexe et Emmanuel Macron a assuré en novembre que leur sort serait examiné au «cas par cas». Des voix à droite s'opposent à tout rapatriement. Pour Lydia Guirous, porte-parole des Républicains, les femmes djihadistes françaises doivent ainsi être «jugées là où elles se trouvent» car «aucun risque ne doit être pris avec la sécurité des Français». (ats/nxp)

Créé: 04.01.2018, 00h46

Galerie photo

Syrie: le groupe Etat islamique sous pression

Syrie: le groupe Etat islamique sous pression Le pouvoir a repris les principales villes du pays et le groupe Etat islamique doit faire face à une offensive sur plusieurs fronts.

Articles en relation

Une figure du djihadisme français arrêtée

Syrie Emilie König a été arrêtée par les forces kurdes en Syrie, selon sa mère, qui assure que sa fille voulait «payer sa dette». Plus...

Un français, vétéran du djihad, arrêté en Syrie

Capture Assidûment recherché par la France depuis 2014, Thomas Barnouin est entre les mains des forces kurdes depuis le 17 décembre. Plus...

Un important djihadiste français arrêté

Syrie Un membre d'une nébuleuse où a gravité Mohamed Merah, qui avait tué en 2012 sept personnes, a été interpellé dans le nord. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Woody Allen dans la tourmente de l'affaire Weinstein, paru le 20 janvier 2018.
(Image: Vallott) Plus...