Des djihadistes revendiquent l'exécution d'«agents» d'Israël

EgypteUn groupe djihadiste qui se dit lié à Al-Qaïda a revendiqué la décapitation dans le Sinaï égyptien de quatre hommes qu'il accusait d'avoir collaboré avec Israël.

Des djihadistes en «action».

Des djihadistes en «action». Image: ARCHIVES / PHOTO D'ILLUSTRATION/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le groupe Ansar Beït al-Maqdess (les Partisans de Jérusalem), qui tire parfois des roquettes vers Israël à partir du Sinaï voisin, revendique également régulièrement les attentats qui visent les forces de l'ordre égyptiennes depuis que l'armée a destitué le président islamiste Mohamed Morsi en juillet 2013.

Les corps de quatre hommes décapités avaient été découverts la semaine dernière dans le nord de la péninsule du Sinaï par des habitants.

Dans une vidéo sur son compte Twitter, le groupe filme les «aveux» de quatre hommes présentés comme des «agents» d'Israël et qui reconnaissent collaborer avec le Mossad, les services secrets de l'Etat hébreu, avant de montrer leur exécution.

Transport de roquettes?

Le groupe affirme ce jeudi 28 août que cette exécution intervient en représailles à la mort de trois djihadistes tués «par un drone» israélien en juillet, accusant les quatre hommes d'avoir révélé à l'Etat hébreu la position des djihadistes.

L'armée égyptienne avait à ce moment-là affirmé avoir tué trois activistes qui transportaient des roquettes à bord d'une voiture et se dirigeaient vers la frontière avec l'Etat hébreu.

Ansar Beït al-Maqdess aurait été fondé principalement par des Egyptiens en 2011, après l'insurrection qui avait renversé l'ancien autocrate Hosni Moubarak.

Avant que Mohamed Morsi ne soit chassé du pouvoir, le groupe prenait principalement pour cible Israël en attaquant les gazoducs approvisionnant l'Etat juif.

En janvier, ses combattants avaient lancé une roquette sur Eilat, station balnéaire israélienne sur la mer Rouge.

Attaques revendiquées

Le groupe a revendiqué la plupart des attaques spectaculaires visant policiers et soldats depuis la destitution de Mohamed Morsi, disant agir en représailles à la sanglante répression qui s'est abattue sur ses partisans.

Au moins 1400 manifestants pro-Morsi ont été tués en quelques mois et plus de 15'000 autres emprisonnés, tandis que des centaines ont été condamnés à mort dans des procès de masse expéditifs.

(afp/nxp)

Créé: 28.08.2014, 14h55

Articles en relation

Israël pilonne Gaza alors que l'Egypte appelle à négocier

Proche-Orient L'armée israélienne soumet la bande de Gaza à un pilonnage intensif samedi, tandis que l'Egypte lance un appel à reprendre les négociations. L'offensive de Tsahal a tué cinq membres d'une même famille dans leur sommeil. Plus...

L'Etat islamique exécute des «dizaines de soldats» syriens

Guerre Les djihadistes ultra-radicaux de l'Etat islamique ont exécuté des «dizaines de soldats» syriens qui avaient fui la base aérienne de Tabqa, dans le nord de la Syrie. Plus...

L'Occident «impuissant» face à la propagande des djihadistes

Etat islamique L'Etat islamique (EI) est non seulement très efficace au combat en Syrie et en Irak, mais aussi dans le domaine de l'information. Plus...

Le public prié d'aider à identifier les «terroristes»

Royaume-Uni Scotland Yard a lancé un appel au public pour qu'il l'aide à identifier des «terroristes potentiels» et autres djihadistes en herbe. Plus...

Galerie photo

La progression du groupe Etat islamique

La progression du groupe Etat islamique La fulgurante progression des djihadistes sunnites du groupe Etat islamique (EI) met en péril la sécurité de toute la région.

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.