Un documentaire anti-Obama dans le top 10 du box-office

Etats-UnisIntitulé «2016: Obama’s America», un documentaire contre l’actuel président US fait un tabac. Au point qu’il est entré dans le top 10, en compagnie des blockbusters du moment.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«2016: Obama’s America» est l’œuvre du réalisateur John Sullivan. Adaptation d’un best-seller «The Roots of Obama’s Rage» («Les Racines de la rage d’Obama») écrit par Dinesh D’Souza, un conservateur convaincu.

Le film imagine l’Amérique en 2016 au cas où Barack Obama serait réélu, de manière très sombre, explique un article du Huffington Post.

Le producteur, Gerald Molen, souligne le fait que le documentaire respecte un souci de véracité. Avis que ne partage pas la presse américaine, qui dénonce, entre autres, le nombre élevé d’extrapolations et de déductions.

Ce qui n’empêche pas «2016: Obama’s America» de figurer à la 8e place du dernier box-office en date, à côté de blockbusters tels que «The Expendables 2», «The Bourne Legacy», «ParaNorman» ou encore «The Dark Knight Rises».

Créé: 28.08.2012, 15h53

Articles en relation

George Clooney en gala à Genève pour soutenir Barack Obama

Présidentielle américaine Quelque 150 personnes ont pris part lundi soir à Genève à une manifestation de soutien à la candidature de Barack Obama à la présidentielle américaine en présence de l'acteur George Clooney. Plus...

Anonymous publie des clichés de la mère d’Obama nue

Buzz Les cyberactivistes ont diffusé via Twitter les photos vintage d’une femme nue en affirmant qu’elle était la mère du président des Etats-Unis. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.