Donald Trump ne dévoile toujours pas ses impôts

Etats-UnisLes démocrates veulent consulter les déclarations d'impôts du président américain, mais la Maison Blanche s'y refuse.

Donald Trump ne compte pas dévoiler ses déclarations d'impôts.

Donald Trump ne compte pas dévoiler ses déclarations d'impôts. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Maison Blanche a de nouveau raté mardi la date butoir fixée par les démocrates pour obtenir les déclarations d'impôts du président républicain Donald Trump, laissant augurer une âpre bataille judiciaire.

Le Trésor américain a repoussé au 6 mai sa «décision finale» sur cette demande «sans précédent», le temps de consulter le ministère de la Justice, a expliqué le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, dans une lettre.

C'est la deuxième fois que l'administration Trump repousse le délai imparti par les démocrates de la Chambre des représentants pour cette demande, présentée le 3 avril par la commission chargée des questions de fiscalité («Ways and Means»). M. Trump est le premier président américain depuis Richard Nixon à refuser de divulguer sa situation fiscale.

Forts de leur nouvelle majorité à la Chambre des représentants, les démocrates sont dotés de l'autorité de réclamer ces documents. Jamais une telle demande, présentée par cette même commission, n'a été rejetée par le passé, ont-ils souligné. Ils affirment vouloir ainsi étudier à quel point le fisc américain contrôle les finances d'un président, afin d'ajuster la loi si nécessaire.

Mais leur volonté est en réalité toute autre, affirme Steven Mnuchin dans sa lettre, en citant de «nombreuses» déclarations publiques de démocrates: il s'agit en fait de «publier les déclarations d'impôts du président».

«Au vu des graves questions constitutionnelles que pose cette requête et des conséquences significatives que cela pourrait avoir pour le respect de la confidentialité des données des contribuables, le Trésor est actuellement en consultation avec le ministère de la Justice», précise-t-il.

Les démocrates vont désormais consulter leurs avocats, selon des médias américains. Réclamant les six dernières déclarations de revenus annuelles du président, ils avaient d'abord fixé un ultimatum au 10 puis au 23 avril. La non-transmission des déclarations d'ici ce mardi serait interprétée «comme un refus», avait mis en garde le président démocrate de cette commission, Richard Neal, après le premier report.

M. Trump s'est depuis le départ montré réticent à livrer ses déclarations, affirmant qu'il faisait déjà l'objet d'un contrôle fiscal. «Le président a été assez clair: une fois que le contrôle sera achevé, il y songera», a déclaré un porte-parole de la Maison Blanche, Hogan Gidley, mardi sur Fox News. «Il n'est pas disposé à le faire pour l'instant». (afp/nxp)

Créé: 24.04.2019, 01h01

Articles en relation

Taxer les riches? L'idée séduit aux Etats-Unis

Présidentielle de 2020 Un sondage montre que près de trois quarts des 74% des électeurs interrogés se disent globalement favorables à ce que les riches et les entreprises paient plus d'impôt. Plus...

Une cadre démocrate appelle à destituer Trump

Etats-Unis Candidate à l'élection présidentielle, la sénatrice Elizabeth Warren appelle à l'«impeachment» contre Donald Trump. Plus...

La Maison Blanche défend Donald Trump

Etats-Unis Le président américain a publié une vidéo associant les propos de la députée démocrate musulmane avec le 11-septembre. Plusieurs démocrates ont déploré cette incitation à la violence. Plus...

Trump ne livrera «jamais» ses déclarations d'impôts

Etats-Unis Le président américain a opposé une fin de non-recevoir à la demande des démocrates de connaître sa situation fiscale. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 16 décembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...