Donald Trump félicite son ministre de la Justice

États-UnisTrump a salué l'intervention de Bill Barr. Grâce à lui, son ex-conseiller a bénéficié d'une recommandation de peine moindre que celle initialement requise.

Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Donald Trump a félicité mercredi son ministre de la Justice Bill Barr d'être intervenu en faveur de son ex-conseiller Roger Stone, qui a bénéficié d'une recommandation de peine moindre que celle initialement requise par les procureurs fédéraux.

«Félicitations au ministre de la Justice Bill Barr d'avoir pris en charge une affaire qui était totalement hors de contrôle», a écrit le président américain dans un tweet matinal, avant de se demander si les procureurs ayant instruit le dossier de Roger Stone, reconnu coupable en novembre de mensonges au Congrès, étaient des «procureurs voyous».

«Neuf ans recommandés contre Roger Stone (qui ne travaillait même pas pour la campagne Trump). Ça alors! Ça semble très juste!», a-t-il ajouté ironiquement.

L'administration du président républicain a été accusée mardi d'ingérence judiciaire après les attaques verbales de Donald Trump contre les quatre procureurs qui avaient initialement requis entre 7 et 9 ans de prison contre Roger Stone, consultant politique de 67 ans. Ces quatre procureurs ont annoncé se retirer de l'affaire.

Peine annoncée le 20 février

Le ministère de la Justice les a également déjugés en demandant une peine «bien moindre» contre M. Stone, au prétexte que les recommandations initiales «ne seraient pas adaptées ou ne serviraient pas les intérêts de la justice».

Une décision «scandaleuse» qui «affecte l'État de droit», selon la présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi.

La peine de Roger Stone, fidèle du milliardaire new-yorkais qui a été jugé dans le cadre de l'enquête sur l'ingérence russe dans l'élection américaine de 2016, doit être annoncée le 20 février par un juge fédéral, après avis consultatif des procureurs. (afp/nxp)

Créé: 12.02.2020, 14h08

Articles en relation

Donald Trump accusé d'ingérence judiciaire

États-Unis Le président est soupçonné d'avoir fait pression sur quatre procureurs au profit de son ancien conseiller, Roger Stone. Plus...

Trump justifie le limogeage d'un collaborateur

Etats-Unis Le président américain s'est séparé d'un militaire qui avait témoigné contre lui lors de la procédure d'impeachment. Plus...

Acquitté, Donald Trump limoge deux témoins-clé

États-Unis Alexander Vindman et Gordon Sondland, qui ont témoigné lors de l'enquête sur la destitution de Trump, ont été limogés. Plus...

Trump veut que le Congrès «efface» sa mise en accusation

Etats-Unis Le président américain Donald Trump a déclaré ce vendredi que sa mise en accusation dans le cadre de son procès en destitution était un «canular» et qu'elle devrait être «effacée» par le Congrès. Plus...

Acquitté, Trump se lâche: «désastre», «méchants»

Etats-Unis Jeudi, le président américain est revenu sur son acquittement. Il n'a pas mâché ses mots. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.