Passer au contenu principal

Donner un prix au CO2, l’idée fait son chemin

Pour réduire les émissions, des scientifiques militent pour fixer un prix universel à la tonne de carbone.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.
DR

Dirigeants politiques, scientifiques, chefs d’entreprises… A quelques semaines du début de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP21), qui se tiendra à Paris du 30 novembre au 11 décembre, une idée commence à s’imposer dans les esprits: fixer un prix universel au carbone. En clair, faire payer les pollueurs pour chaque tonne de gaz à effet de serre émise. «Il s’agit d’un outil économique puissant qui pourrait mieux fonctionner que les politiques actuelles, estime le professeur Martin Patel, titulaire de la chaire en Efficience énergétique à l’Université de Genève. Les entreprises seraient ainsi incitées à accélérer leur transition énergétique, car moins elles émettent, moins elles payent, plus elles sont concurrentielles.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.