Passer au contenu principal

Crash EgyptairCe n'est pas la faute d'un iPhone ou d'un iPad

L'hypothèse selon laquelle l'emballement thermique d'un iPhone ou d'un iPad aurait causé un incendie dans le cockpit de l'avion Egyptair qui s'est écrasé en mai 2016 est improbable, selon des experts. (Dimanche 19 mai 2019)
Le Bureau d'enquêtes et d'analyses français a annoncé privilégier l'hypothèse d'un incendie dans le poste de pilotage de l'avion d'EgyptAir qui s'est abîmé en mer en mai 2016, faisant 66 morts. (Vendredi 6 juillet 2018)
Parti de Paris à 22h45 à destination du Caire avec 56 passagers et dix membres d'équipage, l'avion a disparu des écrans radar 20 minutes avant l'heure prévue de son atterrissage (03h05). Les responsables égyptiens de l'aviation pensent qu'il s'est abîmé en mer. (Jeudi 19 mai 2016)
1 / 58

Scénario peu vraisemblable

«Manque de rigueur»

AFP