Ebola: pas d'«urgence» sanitaire mondiale

OMSSelon l'OMS, il n'est pas nécessaire de déclarer l'«urgence» sanitaire mondiale pour l'épidémie d'Ebola qui ressurgit en Afrique.

Du personnel de la Croix Rouge en RDC le 14 juin 2019. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré vendredi que l'épidémie d'Ebola n'était pas une «urgence» sanitaire mondiale. Le virus a gagné récemment l'Ouganda près de dix mois après s'être déclaré en République démocratique du Congo (RDC) voisine.

«L'épidémie actuelle d'Ebola ne constitue pas une urgence de santé publique de portée internationale (...) Elle ne constitue pas une menace pour la santé mondiale», a déclaré par téléphone le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d'une conférence de presse à Genève.

L'agence spécialisée des Nations unies a décrété une telle urgence quatre fois seulement: en 2009 pour la grippe H1N1, en 2014 pour la poliomyélite, en 2014 pour l'épidémie d'Ebola qui a fait plus de 11'300 morts dans trois pays d'Afrique de l'Ouest (Liberia, Guinée, Sierra Leone) et en 2016 pour le virus Zika.

Une telle urgence s'entend - selon le règlement sanitaire de l'OMS - d'un «événement extraordinaire dont il est déterminé qu'il constitue un risque pour la santé publique dans d'autres Etats en raison du risque de propagation internationale (...) et qu'il peut requérir une action internationale coordonnée».

A deux reprises, en octobre 2018 puis en avril, l'OMS avait renoncé à déclarer cet état d'urgence sanitaire pour Ebola en RDC, notamment en raison du fait que l'épidémie demeurait cantonnée à un seul pays. Cela n'a pas empêché les Etats de la région de se préparer. (ats/nxp)

Créé: 14.06.2019, 23h13

Articles en relation

Un deuxième patient meurt d'Ebola

Ouganda Le virus Ebola continue de faire des ravages en Ouganda. La grand-maman de la petite victime la veille est aussi décédée. Plus...

Le virus Ebola s'étend à l'Ouganda et tue un enfant

Épidémie Après la République démocratique du Congo, les premiers cas de la maladie ont été enregistrés cette semaine dans le pays voisin. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.