Les écoles fermées dans la région du Cachemire

IndeLa tension est montée d'un cran entre l'Inde et le Pakistan, avec des tirs transfrontaliers.

Des écoliers dans la cour de leur école qui a été incendiée à Srinagar, dans le Cachemire indien, le 31 octobre 2016.

Des écoliers dans la cour de leur école qui a été incendiée à Srinagar, dans le Cachemire indien, le 31 octobre 2016. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des centaines d'écoles indiennes étaient fermées mercredi près de la frontière pakistanaise dans la région contestée du Cachemire après des tirs transfrontaliers qui ont fait 14 morts de part et d'autre de la frontière.

«Près de 300 écoles, privées et publiques, ont été sommées de fermer dans les districts de Jammu, Samba et Kathua», dans la partie sud de l'Etat indien du Jammu-et-Cachemire (nord), a déclaré à l'AFP Pawan Kotwal, un haut fonctionnaire local.

La frontière entre les deux puissances nucléaires d'Asie du Sud dans ce secteur hautement militarisé a été relativement calme dans la nuit de mardi à mercredi, avec seulement quelques échanges de tirs transfrontaliers localisés, a-t-il ajouté.

Tirs de mortiers

Huit civils, dont deux enfants, ont été tués côté indien mardi dans les districts de Samba et Rajouri lors de tirs de mortiers en provenance du Pakistan.

La veille, les autorités pakistanaises avaient déclaré que six civils avaient été tués sur leur territoire par des tirs des forces de sécurité indiennes dans la région de Jammu.

L'Inde et le Pakistan revendiquent chacun la région himalayenne du Cachemire, à majorité musulmane, depuis la Partition de 1947.

Les tensions entre les deux pays autour de cette zone volatile se sont violemment envenimées depuis un mois et demi.

La plus lourde attaque en 10 ans

L'attaque mi-septembre d'une base militaire indienne par des rebelles a coûté la vie à 19 soldats, plus lourde attaque dans la région depuis plus d'une décennie.

Une dizaine de jours plus tard, l'Inde a annoncé avoir mené des raids de l'autre côté de la frontière de facto au Cachemire. Une version démentie par le Pakistan.

(afp/nxp)

Créé: 02.11.2016, 07h02

Articles en relation

Dix-neuf morts depuis vendredi au Cachemire

Conflit Les combats entre armées indienne et pakistanaise se prolongent depuis mi-septembre. Plus...

Nouvel échange de tirs au Cachemire

Inde La tension n'est pas retombée après une attaque de rebelles contre une base militaire indienne pendant la nuit de dimanche. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.