Edward Snowden serait en danger en Russie

RenseignementsL'avocat d'Edward Snowden affirme détenir des informations selon lesquelles l'ancien consultant serait en danger. Sa famille ne peut toujours pas lui rendre visite.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'ex-consultant du renseignement américain Edward Snowden, qui a trouvé refuge en Russie, est toujours en danger, ce qui repousse l'arrivée des membres de sa famille, a déclaré son avocat Anatoli Koutcherena dans une interview publiée lundi.

«D'ex-collègues de Snowden pourraient profiter de l'arrivée de ses parents pour repérer où il se trouve. J'ai des informations que je ne peux pas dévoiler selon lesquelles le degré de danger est très important», a déclaré Me Koutcherena dans un entretien à l'hebdomadaire Itogui. «Tant que la partie américaine n'abandonnera pas ses griefs à l'égard de Snowden, on ne peut rien exclure», a poursuivi l'avocat.

Pas d'apparition publique

Edward Snowden n'est pas apparu publiquement depuis qu'il a obtenu le 1er août un asile provisoire d'un an en Russie, après plus d'un mois dans la zone de transit de l'aéroport Cheremetievo de Moscou où il était arrivé le 23 juin en provenance de Hong-Kong.

Washington a réclamé à plusieurs reprises l'extradition de M. Snowden, inculpé d'espionnage après avoir fait des révélations fracassantes sur la surveillance électronique mondiale effectuée par les Etats-Unis.

Présence de gardes du corps

L'avocat a dit que Snowden avait des gardes du corps privés, «ce qui ne résout évidemment pas le problème de sécurité». Il a toutefois affirmé que son client se promenait «librement dans la rue». «S'il était passé, vous ne l'auriez pas reconnu. Il suffit de s'habiller autrement et de changer un peu son apparence», a-t-il souligné.

L'avocat a par ailleurs déclaré qu'Edward Snowden n'avait dévoilé qu'«une petite partie des informations dont il dispose» tout en affirmant qu'il n'était pas sollicité par les services secrets russes. (afp/nxp)

Créé: 23.09.2013, 10h36

Articles en relation

Poutine: «Snowden ne nous a rien divulgué»

Asile à Moscou Le président russe a pris mercredi la défense de l'ex-consultant du renseignement américain en fuite, Edward Snowden, en le qualifiant de «défenseur des droits de l'Homme» incompris par les Etats-Unis. Plus...

Affaire Snowden: Miranda détenait 58'000 documents secrets

Grande-Bretagne David Miranda, compagnon du journaliste du «Guardian» lié aux révélations Snowden, possédait lors de son arrestation à Heathrow 58'000 documents classifiés «détournés», a affirmé vendredi le gouvernement devant la justice. Plus...

La NSA s'engage à publier un rapport annuel d'activité

Espionnage Le renseignement américain, sous le feu des critiques depuis les révélations d'Edward Snowden, s'est engagé à publier un rapport annuel sur la surveillance téléphonique. Plus...

Snowden voulait s'envoler vers Cuba depuis Hong Kong

Surveillance électronique L'ex-consultant du renseignement américain Edward Snowden avait passé plusieurs jours dans le consulat russe de Hong Kong dans le but d'organiser un départ vers l'Amérique latine en passant par Cuba. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.