Passer au contenu principal

IrakL'EI a causé 100 milliards de dollars de dégâts

En trois ans d'occupation, le groupe djihadiste a infligé d'énormes dégâts à l'économie et aux infrastructures du territoire irakien.

A Mossoul, deuxième ville du pays, les djihadistes dynamité l'emblématique mosquée al-Nouri. (Samedi 11 novembre 2017)
A Mossoul, deuxième ville du pays, les djihadistes dynamité l'emblématique mosquée al-Nouri. (Samedi 11 novembre 2017)
Archive, AFP

Le premier ministre irakien Haider al-Abadi a estimé samedi à «plus de cent milliards de dollars» les dégâts causés par le groupe Etat islamique (EI) au cours des trois années d'occupation djihadiste de pans entiers du pays. L'EI s'était emparé en 2014 de près d'un tiers du territoire irakien, au nord et à l'ouest de Bagdad.

Villes détruites

«Les dégâts de l'occupation de l'EI des villes irakiennes s'élèvent déjà à plus de 100 milliards de dollars», a affirmé M. Abadi lors d'une visite à Kerbala, ville sainte chiite où s'est achevé vendredi un important pèlerinage. «Et il ne s'agit là que des dégâts infligés à l'économie et aux infrastructures», a-t-il ajouté.

A Mossoul, deuxième ville du pays, les djihadistes ont saccagé des trésors pré-islamiques, dynamité l'emblématique mosquée al-Nouri et son minaret penché du XIIe siècle ou mis le feu à la principale bibliothèque. Les combats pour chasser l'EI ont détruit une grande partie des villes qu'il occupait. Le coût total pour la reconstruction en Irak a été estimé entre 700 et 1000 milliards de dollars.

Vaste opération

Samedi, les troupes irakiennes ont lancé une vaste opération visant à reprendre la toute dernière localité aux mains de l'EI, Rawa, ainsi qu'à «nettoyer les zones à découvert dans le désert» dans l'ouest du pays, selon M. Abadi, également commandant en chef des armées.

Plusieurs charniers, renfermant «pas moins de 400» corps, ont par ailleurs été découverts près de Hawija, un bastion djihadiste repris à l'EI début octobre, a annoncé samedi le gouverneur de la province de Kirkouk, au nord de Bagdad

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.