Passer au contenu principal

L'élection britannique influencée par la Russie?

Les élections britanniques de l'an dernier auraient été la cible de comptes Twitter russes.

Cette ingérences serait passée par Twitter.
Cette ingérences serait passée par Twitter.
Keystone

Des comptes Twitter russes ont diffusé des messages en faveur du parti travailliste (opposition) britannique dans le but d'influencer les élections de l'an dernier qui ont vu Theresa May conserver de peu les rênes du pouvoir. Une nouvelle étude publiée dimanche l'atteste.

Selon cette étude menée par l'université de Swansea et le Sunday Times, environ 6500 comptes automatisés ont envoyé des messages faisant l'éloge du chef du Labour (parti travailliste), Jeremy Corbyn, et de sa politique dans les derniers moments de la campagne. Ces messages critiquaient également la première ministre conservatrice Theresa May pour avoir refusé de prendre part aux débats électoraux télévisés et pour avoir réduit le nombre de policiers à la suite de l'attentat de Manchester le 22 mai dernier.

Informations préoccupantes

«Ces nouvelles révélations sont extrêmement préoccupantes», a déclaré dimanche le ministre britannique de la culture Matt Hancock dans un communiqué. «Il est absolument inacceptable qu'un pays tente de s'immiscer dans les élections démocratiques d'un autre pays».

Le gouvernement britannique a déjà accusé par le passé la Russie d'ingérence dans les élections d'autres pays et de diffuser de fausses informations dans les médias, mais avait nié jusqu'à présent que la Russie ait réussi à s'ingérer dans les élections britanniques.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.