Des élus démocrates veulent déplacer le G7

États-UnisDonald Trump compte organiser le prochain sommet du G7 (10 au 12 juin 2020) dans l'un de ses golfs, en Floride.

Une vue de l’entrée du Trump National Doral à Miami, en Floride, en avril 2018.

Une vue de l’entrée du Trump National Doral à Miami, en Floride, en avril 2018. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des élus démocrates ont introduit vendredi au Congrès américain une proposition de loi visant à empêcher Donald Trump d'organiser le prochain sommet du G7 dans un de ses clubs de golf en Floride. Les élus ont baptisé leur proposition de loi «THUG Act», jeu de mot entre ce terme signifiant «voyou» en anglais et un acronyme pour «Trump's heist undermines the G7» («Le coup de Trump nuit au G7», en français).

Le texte, présenté simultanément à la Chambre des représentants et au Sénat, vise à bloquer tout financement fédéral pour ce sommet. «De précédents sommets du G7 ont coûté jusqu'à 40 millions de dollars», rappellent les élus dans un communiqué. La proposition de loi obligerait également la transmission au Congrès de tous les documents relatifs à la façon dont a été prise la décision de tenir l'événement à cet endroit.

Le texte pourrait être adopté en signe de protestation par la Chambre des représentants, à majorité démocrate, mais a peu de chance de franchir l'obstacle du Sénat, contrôlé par les républicains.

Trump «abuse de sa fonction présidentielle»

Jeudi, la Maison Blanche a annoncé que le prochain sommet du G7, grand rendez-vous annuel qui rassemble les dirigeants des sept pays les plus industrialisés de la planète, se tiendrait au Trump National Doral Club de Miami, du 10 au 12 juin 2020. L'annonce a suscité de très vives réactions à Washington, parmi les élus comme dans la société civile.

Donald Trump «abuse de sa fonction présidentielle et viole la loi en redirigeant des millions de dollars d'Américains et d'argent venu de l'étranger vers ses entreprises familiales», a déclaré Lois Frankel, l'une des élus démocrates à la Chambre des représentants à l'origine du texte.

«Je ne vais pas en tirer d'argent du tout», avait au contraire assuré Donald Trump lorsqu'il avait lui-même évoqué l'idée cet été. Le milliardaire républicain se vante régulièrement d'avoir accepté de perdre de l'argent en entrant à la Maison Blanche. (afp/nxp)

Créé: 19.10.2019, 02h51

Articles en relation

Un club de golf de Trump accueillera le prochain G7

Diplomatie Après Biarritz cette année, le sommet du G7 en 2020 se déroulera dans un club de golf du président américain, en Floride. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.