Passer au contenu principal

L’embellie sur l’emploi ne calme pas les manifs

Malgré des signaux encourageants sur le chômage, la révolte contre la réforme du travail fait des blessés. Analyse

La police tente de disperser les manifestants à Paris.
La police tente de disperser les manifestants à Paris.
AFP PHOTO / ALAIN JOCARD

A Paris, comme dans d’autres grandes villes, les affrontements entre les manifestants et la police ont été rugueux. D’une extrême violence même dans la capitale française, où des individus encagoulés étaient venus en découdre avec les CRS. Trois blessés graves sont à déplorer au sein des forces de l’ordre. Quatrième mobilisation depuis un mois, cette manifestation anti-loi El Khomri (60 000 personnes à Paris selon la CGT, 15 000 selon la préfecture) a été activée par les syndicats contestataires. Elle sert de tour de chauffe à la grande manifestation prévue dimanche, le 1er mai, lors des différents défilés pour la Fête du travail.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.