Enquête sur un cochon mort tombé du ciel

UruguayUn cochon mort a été lancé depuis un hélicoptère en vol dans la piscine de la villa d'un entrepreneur en Uruguay, avant de finir rôti.

Image d'illustration.

Image d'illustration. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux montre un hélicoptère survolant une villa en Uruguay, puis la chute dans une petite piscine, et dans une gerbe d'eau, du corps d'un animal qui s'est révélé être un cochon mort, sous les rires des spectateurs.

L'étrange affaire, survenue à José Ignacio - une station balnéaire huppée à 160 km à l'est de Montevideo - «fait l'objet d'une enquête», a indiqué à la chaîne Canal 10 la procureure Ana Dean, qui a recueilli le témoignage du propriétaire de la maison, un homme d'affaires argentin.

Identité de l'auteur inconnue

Selon la procureure, l'homme a déclaré qu'il «était chez lui avec sa famille» quand il a entendu «un vacarme». En sortant, ils ont vu «un cochon dans la piscine, ils l'ont ensuite retiré et l'ont mangé, ils l'ont fait rôtir et ils l'ont mangé», a relaté la procureure.

L'armée de l'air uruguayenne, qui contrôle les vols au-dessus de ce pays d'Amérique latine frontalier de l'Argentine, a annoncé dans un communiqué mener «une enquête afin de recueillir tous les détails techniques du vol», après «le lancement d'un animal depuis un hélicoptère civil à José Ignacio». L'enquête vise notamment à déterminer si un délit ou une violation du code de l'aviation a été commis.

En pleine saison touristique estivale, l'affaire a fait le buzz sur les réseaux sociaux en Argentine et en Uruguay. L'identité de l'auteur du lancement était inconnue à ce stade. (afp/nxp)

Créé: 16.01.2020, 05h51

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.