Passer au contenu principal

Enquête ouverte contre un journaliste turc critique

Erdogan n'avait pas apprécié les commentaires d'un journaliste sur les «gilets jaunes». Une enquête a été ouverte contre lui.

Le président turc n'avait pas apprécié les commentaires du journaliste.
Le président turc n'avait pas apprécié les commentaires du journaliste.
AFP

Un procureur turc a ouvert vendredi une enquête contre un célèbre journaliste turc, moins de deux semaines après que le président turc Recep Tayyip Erdogan l'a sermonné pour des commentaires sur les «gilets jaunes». Ceux-ci avaient été interprétés comme un appel à manifester.

Le journaliste de la chaîne de télévision Fox Haber est soupçonné d'«inciter ouvertement à commettre un crime» après s'être demandé le 10 décembre sur Twitter, si les Turcs pouvaient protester à l'image des «gilets jaunes» français, ont écrit les quotidiens «Hurriyet» et «Milliyet».

«Allez, faisons une protestation pacifique contre les hausses (de prix, ndlr), les hausses du (prix du, ndlr) gaz naturel. Allez, faisons-le. Serions-nous capables de le faire?», s'était interrogé le journaliste, qui est suivi par plus de six millions de personnes.

Bond de l'inflation

Il s'interrogeait sur les craintes de la population turque à protester à la lumière des interventions musclées de la police contre des manifestations antigouvernementales. M. Erdogan a été critiqué pour la brutalité de la répression de celles de 2013 notamment.

Les propos du journaliste avaient alors été interprétés par les autorités turques comme étant un appel à manifester sur fond de forte inflation en Turquie, où les prix à la consommation ont augmenté de plus de 25% en octobre, puis de près de 22% en novembre.

Le président turc avait quelques jours plus tard qualifié le journaliste de personne «immorale», assurant que «la justice fournira la réponse nécessaire». Au début de la semaine, l'autorité turque de l'audiovisuel «RTUK» a infligé une amende d'un montant non révélé à Fox Haber.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.