L'équipe de Le Pen crie au sabotage

Présidentielle françaiseLes proches de la candidate du FN dénoncent des violations graves du droit électoral, vendredi.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'équipe de campagne de Marine Le Pen a saisi vendredi la Commission nationale de contrôle de la campagne électorale. Motif: des irrégularités constatées, selon elle, dans plusieurs départements sur des bulletins envoyés à des électeurs.

Dans un communiqué, son directeur de campagne, David Rachline, a dénoncé «des violations graves du droit électoral».

«De nombreux administrés ont réceptionné chez eux, au titre de la propagande électorale, les deux bulletins de vote des deux candidats à l'élection présidentielle. Le bulletin de notre candidate était systématiquement déchiré et celui de notre opposant, M. Macron, intact», affirme-t-il.

«Ces graves irrégularités» ont été constatées dans l'Ardèche, l'Allier, la Savoie, la Loire, les Yvelines, l'Eure-et-Loire et l'Hérault, précise-t-il.

Ministère alerté

La Commission de contrôle a confirmé vendredi avoir été saisie par le représentant de la candidate. Dans un communiqué publié peu après, elle a expliqué avoir «immédiatement demandé au ministère de l'Intérieur de prendre toutes les mesures utiles pour que ces faits, s'ils étaient avérés, n'altèrent pas la sincérité du scrutin».

Elle a notamment évoqué la possibilité d'inviter «les électeurs à utiliser les bulletins mis à leur disposition dans les bureaux de vote», plutôt que ceux reçus dans leur boîte aux lettres.

«Consignes de vote»

Par ailleurs, selon le directeur de campagne de Marine Le Pen, des maires «envoient à leurs administrés des courriers portant des consignes de vote, plus ou moins directes, sur papier à en-tête de la commune, et probablement avec les moyens de celle-ci». Il mentionne également une banderole «que le maire de Montpellier s'est cru autorisé à déployer sur un bâtiment public».

Sur ces points, la Commission de contrôle a saisi «d''office» la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques, comme «à chaque fois qu'elle est informée de faits précis susceptibles d'être regardés comme des manquements aux règles relatives au financement des campagnes électorales».

Elle a par ailleurs rappelé avoir «dès le mois de mars, appelé tant les candidats eux-mêmes que les commissions locales de contrôle à la plus grande vigilance sur le respect de ces règles».

David Rachline a invité les électeurs «à la vigilance» lors du second tour dimanche. Il a rappelé qu'ils ont le droit d'exiger «l'inscription sur les deux exemplaires du procès-verbal détenu par chaque bureau de vote de toutes observations, protestations ou irrégularités». (ats/nxp)

Créé: 05.05.2017, 21h04

Articles en relation

Marine Le Pen chahutée à Reims

Présidentielle française Des jeunes manifestants s'en sont pris à la candidate du Front national qui effectuait une visite surprise à Reims, pour son dernier jour de campagne. Plus...

Marine Le Pen ne se sent «pas du tout» visée

Plainte de Macron La candidate d'extrême droite ne regrette pas d'avoir parlé d'un éventuel compte offshore d'Emmanuel Macron aux Bahamas. Plus...

Macron serait élu avec 62% des voix

Présidentielle française Après le débat houleux avec Marine Le Pen, le candidat d'En Marche! progresse de 3 points, selon un sondage Elabe. Plus...

La campagne s'achève dans un climat tendu

Présidentielle française Emmanuel Macron a porté plainte après des rumeurs de compte offshore, pendant que Marine Le Pen essuyait des jets d'œufs. Plus...

Un débat d'une brutalité inédite, selon la presse

Présidentielle française Selon un sondage auprès d'un échantillon de téléspectateurs interrogés à l'issue du début, Emmanuel Macron a été jugé plus convaincant que Marine Le Pen. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 22 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...