Escalade des USA contre l'Iran: «inacceptable»

DiplomatieLe chef de la diplomatie iranienne a haussé le ton jeudi contre Washington, tout en affirmant agir avec «le maximum de retenue».

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le ministre iranien des affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a jugé «inacceptable» jeudi à Tokyo «l'escalade de tensions provoquée par les Etats-Unis» à l'encontre de son pays. «Nous agissons avec le maximum de retenue» a-t-il ajouté.

Alors que le président américain Donald Trump a décidé de sortir les Etats-Unis de l'accord de 2015 censé empêcher Téhéran de fabriquer la bombe atomique, le chef de la diplomatie iranienne a assuré que Téhéran maintenait son engagement vis-à-vis de la communauté internationale dans le cadre de l'accord passé sur le nucléaire.

Les tensions durent depuis des mois entre les deux parties, mais le mouvement de défiance mutuelle s'amplifie ces derniers temps, prenant une tournure jugée très inquiétante.

«Pression maximale»

L'Iran a prévenu mercredi que les Etats-Unis connaîtraient «le goût amer de la défaite» pour «la guerre économique» qu'ils mènent contre la «nation iranienne».

Washington, qui mène une campagne de «pression maximale» contre l'Iran, a encore durci ses sanctions économiques et a renforcé sa présence militaire au Moyen-Orient, face à des menaces présumées d'attaques présentées comme «imminentes» contre ses intérêts dans la région et attribuées à Téhéran.

Un an après l'annonce du retrait unilatéral des Etats-Unis de l'accord international sur le nucléaire iranien de 2015, Téhéran avait indiqué le 8 mai avoir suspendu certains de ses engagements pris en vertu de ce texte.

Le même jour, Washington a renforcé ses sanctions contre l'économie iranienne. Le Pentagone a ensuite annoncé l'envoi au Moyen-Orient d'un navire de guerre et d'une batterie de missiles Patriot, s'ajoutant au déploiement d'un porte-avions. (ats/nxp)

Créé: 16.05.2019, 04h50

Articles en relation

Du personnel diplomatique US quitte Bagdad et Erbil

Irak Sur fond de tensions croissantes avec l'Iran, les Etats-Unis vont rapatrier une partie de leur personnel diplomatique dans le Golfe. Plus...

Pour évoquer l'Iran, Pompeo va à Bruxelles

Diplomatie Le secrétaire d'Etat américain se rend par surprise à Bruxelles, pour parler de l'Iran avec l'UE, avant d'aller en Russie. Plus...

Iran: Trump annonce de nouvelles sanctions

Etats-Unis Washington augmente la pression sur Téhéran en visant désormais les secteurs du fer, de l'acier, de l'aluminium et du cuivre. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.