Passer au contenu principal

En Espagne, Pedro Sanchez veut croire à son étoile

Chargé par le roi de former un gouvernement, le leader socialiste plaide pour une majorité du changement.

Pedro Sanchez est optimiste. Le leader socialiste croit dur comme fer qu’il va réussir à constituer une «grande majorité de changement». «Toutes les forces politiques sont invitées au dialogue et à laisser de côté les vetos idéologiques et de sigles», dit-il. Mais la tâche est difficile, car il a face à lui un parlement fragmenté et des formations d’accord sur un seul point: elles sont incompatibles entre elles.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.