Passer au contenu principal

SyrieL'Etat islamique a perdu son dernier bastion

L'organisation terroriste active en Syrie a perdu, samedi, son dernier territoire après d'intenses combats contre la coalition.

L'EI a perdu son dernier territoire tenu en Syrie.

Le «califat» autoproclamé du groupe Etat islamique (EI) a été totalement éliminé après la conquête par une force arabo-kurde soutenue par les Etats-Unis du dernier territoire tenu par les djihadistes en Syrie, a annoncé cette force.

«Les Forces démocratiques syriennes (FDS) déclarent la totale élimination du soi-disant califat et une défaite territoriale à 100% de l'EI», a déclaré un porte-parole des FDS, Mustefa Bali dans un communiqué.

A l'issue de mois de combats, les FDS ont réussi à s'emparer des dernières positions djihadistes à Baghouz, un village de l'est de la Syrie, proche de la frontière irakienne. Les combats ont été très violents face aux derniers irréductibles de l'EI, a précisé ce porte-parole mais les FDS ont désormais levé leur drapeau sur Baghouz pour célébrer leur victoire.

A son apogée en 2014, l'EI contrôlait un territoire aussi vaste que la Grande-Bretagne en Irak et en Syrie. L'organisation responsable d'atrocités et d'attentats meurtriers y compris en Europe y avait imposé un règne de terreur.

AFP

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.