L'Etat de Washington contre Monsanto

JusticeL'Etat américain porte plainte contre le producteur et lui demande des dommages et intérêts liés à la production de PCB.

Image d'archive.

Image d'archive. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'Etat américain de Washington a déposé une plainte contre Monsanto, a-t-il annoncé jeudi. Il lui demande des dommages et intérêts liés à la production de polychlorobiphényles (PCB) de 1935 à 1979.

Dans un communiqué, le procureur général (Attorney General) de l'Etat de Washington affirme que Monsanto a produit des PCB «pendant des décennies tout en cachant ce qu'il savait des dégâts causés par ce produit chimique toxique à la santé humaine et à l'environnement.»

Les PCB ont durant un temps été largement utilisés pour isoler les équipements électriques ainsi que dans les peintures et les mastics. Ils ont aussi été liés à des cas de cancer, des perturbations du système immunitaire et à d'autres problèmes de santé.

Monsanto, qui produit notamment des semences génétiquement modifiées et des pesticides, a jugé que la plainte déposée auprès de la Cour supérieure du comté de King était infondée. «Cette affaire est hautement expérimentale car elle cherche à attaquer un fabricant pour avoir vendu un produit chimique utile et légal, il y a quatre à huit décennies de cela», a dit dans un communiqué le vice-président du groupe, Scott Partridge.

Interdite en 1979

La fabrication de ces composants a été interdite aux Etats-Unis en 1979. Monsanto était le seul producteur de PCB de 1935 à 1979, a précisé le procureur général de l'Etat de Washington, Bob Ferguson.

La plainte déposée contre Monsanto et deux de ses filiales, Solutia et Pharmacia, s'accompagne d'une demande de dommages et intérêts pour les dégâts causés aux ressources naturelles de l'Etat et l'impact économique subi par ses résidents.

«Des PCB ont été trouvés dans des baies, des rivières, des sources, des sédiments, dans les sols et dans l'air dans tout l'Etat de Washington, avec plus de 600 sites de contamination suspectée ou confirmée, du détroit de Puget à la rivière Wenatchee, du lac Spokane à la Baie du Commencement», a-t-il déclaré.

Monsanto fait l'objet de plaintes similaires dans au moins huit autres villes de la côte ouest. (ats/nxp)

Créé: 09.12.2016, 04h39

Articles en relation

Des juges accusent Monsanto d'«écocide»

La Haye Un procès factice se tient durant trois jours à La Haye. L'objectif étant de savoir si Monsanto est coupable de crimes environnementaux. Plus...

Bayer se défend de vouloir introduire les OGM

Monsanto La fusion de Bayer et Monsanto est décrite par certains observateurs comme «un mariage noué en enfer». Plus...

Le bénéfice de Monsanto plonge de 43,3%

Agrochimie Les ventes de l'entreprise américaine rebondissent toutefois au 4e trimestre 2016. Plus...

L'UE va se pencher sur le rachat de Monsanto

Agrochimie Pour éviter une possible situation de monopole, Bruxelles examinera le rapprochement entre le géant américain et le groupe allemand. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.