Passer au contenu principal

Pourquoi les Etats tardent à détruire Daech

La belle unité affichée au sommet du G20 contre le terrorisme sera-t-elle suivie d’effets? Décryptage avec un expert.

Keystone

Hôte du G20 de ces deux derniers jours à Antalya, le président turc Recep Tayyip Erdogan s’est félicité, hier au terme du sommet, de la «position ferme» contre le terrorisme adoptée par les chefs d’Etat et de gouvernement des pays les plus riches de la planète. Trois jours après les attentats meurtriers de Paris, on n’en attendait pas moins de ceux qui, en principe, détiennent les moyens militaires, policiers et d’intelligence, pour venir à bout de Daech et de ses affidés.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.