Passer au contenu principal

«Sans politique agricole commune, notre conversion au bio serait impossible»

En France, les fonds européens permettent aux agriculteurs de tourner le dos à la production intensive et aux pesticides. Reportage en Normandie.

C’est un des dossiers les plus délicats du moment: la réforme de la politique agricole commune (PAC) et la question du budget qui lui sera alloué pour la période 2021-2027. En raison du Brexit et de la perte de la contribution du Royaume-Uni, l’UE devra tailler dans ses dépenses, et le soutien à l’agriculture, qui représente encore le principal secteur de dépense de l’Union européenne, devra en faire les frais.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.