L'Europe pleure la mort d'un Européen convaincu

AllemagneLe décès de l'ex-chancelier Helmut Kohl vendredi a suscité de nombreuses réactions, dont celle de Doris Leuthard qui a rendu hommage au chef d'orchestre de la réunification allemande.

A Berlin, la chancellerie allemande a abaissé les drapeaux européen et allemand ce 16 juin 2017 après l'annonce du décès d'Helmut Kohl.

A Berlin, la chancellerie allemande a abaissé les drapeaux européen et allemand ce 16 juin 2017 après l'annonce du décès d'Helmut Kohl. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«La mort d'Helmut Kohl est celle d'un homme d'Etat qui a marqué notre continent pendant des décennies», a déclaré Mme Leuthard dans un tweet. «Il était un politicien d'envergure, un visionnaire. En tant que chancelier de l'unité allemande et Européen convaincu, il est inoubliable».

«Il se sentait à l'aise en Suisse»

- «C'était le meilleur ami de la Suisse», a déclaré l'ancien conseiller fédéral Adolf Ogi, qui avait accueilli le chancelier Helmut Kohl à Berne en 1993 en tant que président de la Confédération (notre photo Keystone ci-dessous, où on voit le chancelier avec Flavio Cotti, Adolf Ogi et Kaspar Villiger). Helmut Kohl avait compris la nature et la politique de la Suisse. Il voyait la Suisse comme un modèle pour l'Europe, a dit Adolf Ogi: un modèle de cohabitation entre différents groupes linguistiques et de respect des minorités.

Comme chancelier de la réunification allemande, Helmut Kohl a réalisé une oeuvre historique en Europe, de concert avec Mikhaïl Gorbatchev. L'Histoire n'a pas encore suffisamment rendu hommage au défunt sur ce point, estime l'ancien conseiller fédéral. Helmut Kohl avait le cœur généreux et il était un homme chaleureux. On voyait qu'il se sentait à l'aise en Suisse.

Merkel: «Il a changé ma vie»

- La chancelière allemande Angela Merkel a, elle, affirmé que Helmut Kohl avait «changé (sa) vie de manière décisive». Elle évoquait le rôle qu'a joué l'ancien dirigeant dans la réunification du pays. Helmut Kohl, chancelier de l'Allemagne de 1982 à 1998, a été «une chance pour nous, Allemands», a également jugé à Rome Angela Merkel, qui a grandi dans la RDA communiste et entamé sa carrière politique lors la réunification allemande de 1990. On la voit ci-dessous avec son mentor, dans une photo Keystone datant de 1991.

- Le président français Emmanuel Macron a évoqué un «très grand Européen» et un «artisan de l'Allemagne unie et de l'amitié franco-allemande». Il a également fait part de son «émotion» dans un communiqué, soulignant que «Helmut Kohl fut l'un des grands hommes de l'Europe et du monde libre».

Bush: «Helmut était un roc»

- L'ancien président américain George H.W. Bush (1989-1993) a déclaré que son épouse Barbara et lui-même «déplor(ai)ent la perte d'un véritable ami de la liberté et de l'homme que je considère comme l'un des plus grands dirigeants européens de l'Europe d'après-guerre». «Helmut était un roc», a ajouté l'ancien chef de la Maison blanche.

- Le dernier dirigeant de l'URSS Mikhaïl Gorbatchev a rendu hommage à l'ex-chancelier allemand Helmut Kohl. Il a évoqué «une personnalité exceptionnelle» ayant fait preuve d'«un profond intérêt pour la Russie.» «C'était sans aucun doute une personnalité exceptionnelle qui laissera son empreinte dans l'Histoire allemande, européenne et internationale», a déclaré vendredi l'ex-président soviétique dans un texte publié sur son site internet «Fondation Gorbatchev».

- Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres a été «très affecté» par l'annonce du décès de Helmut Kohl qui «était un ami personnel», a déclaré vendredi le porte-parole de l'ONU Stéphane Dujarric. «Tout le monde connaît le rôle historique qu'il a joué dans l'unification de l'Allemagne» après la chute du Mur de Berlin, «ainsi que la direction historique qu'il a donnée à l'Europe en menant si bien cette unification», a ajouté Stéphane Dujarric.

Juncker: «Mon mentor, mon ami»

- Le chancelier allemand Helmut Kohl était l'«essence même de l'Europe», a déclaré vendredi le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, annonçant que les drapeaux des institutions de l'UE seront mis en berne. «La mort d'Helmut me peine profondément. Mon mentor, mon ami, l'essence même de l'Europe. Il va grandement, grandement nous manquer», a écrit Jean-Claude Juncker sur le réseau social Twitter.

- Le président du Conseil européen, le Polonais Donald Tusk, a quant à lui évoqué «un ami et un homme d'Etat qui a aidé à réunifier l'Europe». «Helmut Kohl était la personnification d'une Allemagne unie dans une Europe unie», a fait écho le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, sur Twitter.

(ats/nxp)

Créé: 16.06.2017, 22h15

Articles en relation

Helmut Kohl et ses visites en Suisse

Allemagne L'ancien chancelier allemand Helmut Kohl, décédé vendredi à Ludwigshafen, a effectué à deux reprises des visites en Suisse, en 1989 et 1993. Plus...

Helmut Kohl, le père de la réunification allemande

Portrait Après l'annonce du décès du colosse allemand, ce jour à 87 ans, les réactions ne se sont pas fait attendre. Plus...

L'ex-chancelier allemand Helmut Kohl est mort

Carnet noir Helmut Kohl, chancelier allemand de 1982 à 1998, figure historique de l'Allemagne contemporaine, est décédé ce 16 juin 2017 à l'âge de 87 ans. Plus...

La triste fin du «chancelier de la réunification»

Allemagne Très affaibli depuis 2008, Helmut Kohl est décédé à 87 ans dans sa maison de Ludwigshafen. Une page d’histoire se tourne. Plus...

Galerie photo

Helmut Kohl (1930-2017), une vie en images

Helmut Kohl (1930-2017), une vie en images L'ex-chancelier allemand entre 1982 et 1998, membre de la CDU, est décédé le 16 juin 2017. Retour sur une vie hors du commun en images.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 16 décembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...