Plus de 37'000 migrants ont cherché à traverser la Manche

MigrationsLe groupe Eurotunnel publie ses chiffres: depuis le 1er janvier, plus de 37'000 migrants ont été interceptés en tentant d'emprunter le tunnel sous la Manche.

Des migrants marchent le long des rails d'Eurotunnel, ici le 26 juin dernier.

Des migrants marchent le long des rails d'Eurotunnel, ici le 26 juin dernier. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le groupe Eurotunnel a affirmé mercredi avoir intercepté depuis le 1er janvier plus de 37'000 migrants par ses propres moyens et appelé les États à une «réaction appropriée», après 1'500 tentatives d'intrusions effectuées par plusieurs centaines de clandestins dans la nuit, et la mort de l'un d'entre eux.

«Eurotunnel a alerté depuis plusieurs mois la Commission intergouvernementale du Tunnel sous la Manche et les pouvoirs publics de l'explosion du nombre de migrants présents dans le Calaisis (nord de la France), et des conséquences, parfois dramatiques, que cela pourrait avoir», souligne l'exploitant du tunnel sous la Manche dans un communiqué, ajoutant que la situation «dépasse ce qu'un concessionnaire peut raisonnablement faire».

Un égyptien grièvement blessé

Un Égyptien se trouvait entre la vie et la mort mercredi après avoir été électrocuté à la gare du Nord à Paris, alors qu'il tentait de prendre clandestinement un Eurostar à destination du Royaume-Uni, a-t-on appris de sources concordantes. L'homme a été électrocuté par une caténaire en début d'après-midi, après avoir sauté du toit d'un Thalys sur celui d'un Eurostar, selon une source judiciaire confirmant une information du Parisien. Transporté à l'hôpital, son pronostic vital est engagé, a-t-on précisé de sources judiciaire et proche de l'enquête.

9 morts depuis début juin

Depuis le début du mois de juin, 9 migrants sont morts aux environs du site d'Eurotunnel. La neuvième personne a été retrouvée ce mercredi matin. D'origine soudanaise, elle aurait «entre 25 et 30 ans».

«Nos équipes ont retrouvé un corps ce (mercredi) matin et les pompiers ont confirmé le décès de la personne», a confirmé un porte-parole d'Eurotunnel. La personne décédée aurait été percutée par un camion «qui descendait d'une navette pendant qu'il essayait de grimper dessus», a indiqué une source policière.

«Tout s'est passé cette nuit, et à 6 heures, les policiers avaient encore pas mal de boulot», a-t-elle ajouté, précisant qu'on lui avait rapporté la présence «entre 500 et 1000 migrants» aux abords du site du tunnel sous la Manche. «Je ne suis pas étonnée par ce chiffre élevé de migrants. Un migrant fait deux ou trois tentatives, pas beaucoup plus», selon elle.

Files de camions

A 7h30, un véhicule de la gendarmerie prospectait encore aux alentours du site, a constaté un journaliste, expliquant que des files de camions étaient en train de se former à l'entrée du tunnel.

Lors de la nuit précédente, Eurotunnel avait déjà indiqué que près de 2000 tentatives d'intrusion de migrants avaient été recensées. C'était «la tentative d'intrusion la plus importante depuis un mois et demi», avait déclaré un porte-parole d'Eurotunnel.

Depuis plusieurs semaines, les tentatives d'intrusion de migrants sur le site d'Eurotunnel sont quotidiennes.

5000 migrants empêchés

Du fait d'un conflit social entre la compagnie maritime MyFerryLink et le propriétaire de ses bateaux, le groupe Eurotunnel, le port de Calais a été bloqué en grande partie depuis juin. De nombreux migrants ont alors essayé de profiter de la paralysie du trafic transmanche pour monter dans les camions à l'arrêt à Calais (ci-dessous les images de la grève).

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve était en déplacement mardi en Grande-Bretagne pour s'entretenir avec son homologue britannique Theresa May sur la question migratoire, omniprésente depuis 15 ans dans le Calaisis.

De sources officielles, le départ de quelque 5000 migrants candidats à l'émigration vers la Grande-Bretagne a été à ce jour empêché, que ce soit sur le site d'Eurotunnel ou via le port de Calais.

(afp/nxp)

Créé: 29.07.2015, 17h40

Galerie photo

Camps de migrants détruits à Calais

Camps de migrants détruits à Calais Les autorités ont décidé de détruire les bidonvilles surpeuplés où vivent les clandestins, en raison notamment d'une épidémie de gale.

Articles en relation

Les migrants perturbent le trafic ferroviaire sous la Manche

Immigration Eurotunnel a annoncé samedi travailler à réduire les retards causés par les migrants. Ces derniers tentent de se cacher dans les camions qui empruntent les navettes ferroviaires à Calais à destination de l'Angleterre. Plus...

Une migrante décède à Calais, renversée par une voiture

France Tentant probablement de rejoindre le Royaume-Uni, une Erythréenne a été percutée sur l'autoroute en direction du tunnel sous la Manche. Plus...

Les ONG accusent la France de faire moins bien que le Soudan ou le Népal

Humanitaire Nouvel épisode dans la crise des migrants à Calais, quatre ONG déploient dans la «jungle» de Calais les moyens logistiques habituellement utilisés dans des pays en rupture. Plus...

Ils dénoncent le «mur de la honte» à Calais

Immigration De 500 à 1500 manifestants, dont l'humoriste Guy Bedos, ont manifesté contre la construction d'un mur destiné à repousser les clandestins qui tentent de gagner l'Angleterre. Plus...

Une bagarre entre migrants fait une cinquantaine de blessés

France Après des premières altercations en début de soirée au centre de Calais, un second incident s'est produit dans la zone portuaire faisant un blessé grave. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.