«Closer» va attaquer Valérie Trierweiler en justice

France«Closer» a décidé d'assigner Valérie Trierweiler en justice. Dans son livre, l'ex-première dame relate ses rencontres avec Hollande après leur rupture, alors qu'elle avait fait condamner le magazine pour en avoir parlé.

Le livre de Valérie Trierweiler

Le livre de Valérie Trierweiler Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Closer s'apprête à assigner Valérie Trierweiler en justice parce qu'elle écrit dans son livre avoir rencontré François Hollande après leur rupture, alors qu'elle a fait condamner le magazine people pour avoir rapporté ces rencontres, a-t-on appris mardi 16 septembre de source proche du dossier.

Le magazine avait été condamné en mars et en juin pour atteinte à la vie privée et au droit à l'image pour avoir écrit que l'ex-compagne de François Hollande vivait avec un esprit de revanche, et avoir indiqué qu'elle avait revu le chef de l'Etat après leur séparation en janvier. La revue avait dû verser un total de 19'000 euros (près de 23'000 francs).

Esprit de revanche

Depuis la parution début septembre du livre de Valérie Trierweiler, «Merci pour ce moment», Closer estime que l'esprit de revanche est avéré, tandis que la tenue des rencontres entre l'ex-Première dame et le président après leur rupture est désormais établie.

La société Mondadori Magazines France, qui édite Closer, réclame un euro de dommages et intérêts, ainsi que le remboursement de ses frais de justice.

Closer n'a pas souhaité commenter cette information. Valérie Trierweiler a indiqué ne pas être au courant, et son avocat Me Georges Kiejman a qualifié la décision de Closer de «faribole».

Coups durs à la réputation de François Hollande

Écrit et édité dans le plus grand secret, «Merci pour ce moment» est un véritable succès de librairie : la journaliste de Paris Match revient dans ces 320 pages sur les «années enchantées» de sa relation avec Hollande puis la descente aux enfers de son couple après la révélation «Gayet».

Dans son livre, la journaliste de 49 ans, qui n'était restée à l'Élysée qu'entre mai 2012 et janvier 2014, porte plusieurs coups durs à la réputation de François Hollande, disant notamment du président qu'il «n'aime pas les pauvres. Lui, l'homme de gauche, dit en privé : "les sans-dents" très fier de son trait d'humour».

Début janvier, Closer avait été le premier à faire état d'une relation entre le président François Hollande et l'actrice Julie Gayet dans un dossier de sept pages accompagné de photos. Deux semaines plus tard, le chef de l'Etat annonçait sa séparation d'avec Valérie Trierweiler.

(afp/nxp)

Créé: 16.09.2014, 18h41

Galerie photo

L'affaire Hollande-Gayet

L'affaire Hollande-Gayet La vie du président français a basculé entre le 10 janvier 2014, révélations de Closer, et le 25 du même mois, où il a annoncé sa séparation avec Valérie Trierweiler.

Galerie photo

Articles en relation

Le livre de Trierweiler est déjà réimprimé

Succès Une grande partie des exemplaires de «Merci pour ce moment» de Valérie Trierweiler se sont arrachés en quelques jours. Plus...

Hollande: «Vous croyez que j'ai oublié d'où je viens?»

«sans-dents» Le président français a dénoncé un «mensonge qui (le) blesse» après les accusations de mépris pour les pauvres portées par Valérie Trierweiler, selon des confidences faites au Nouvel Observateur. Plus...

Ces libraires qui boycottent le livre de Valérie Trierweiler

France A peine sorti, le livre de Valérie Trierweiler fait un tabac. Mais certains libraires refusent de le mettre à l’étalage malgré son énorme succès. Plus...

Le livre de Trierweiler «est une attaque hors catégorie»

Morges A Livre sur les quais, Patrice Duhamel, auteur d’un ouvrage sur la cruauté en politique, a commenté «Merci pour ce moment», le brûlot de Valérie Trierweiler. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 18 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...