François Fillon favorable à un nouveau vote

UMPFrançois Fillon, rival du président proclamé de l'UMP Jean-François Copé, s'est dit favorable à un nouveau vote «avant l'été» ouvert à de «nouvelles candidatures», mardi sur Europe 1.

François Fillon a déclaré: «Bien sûr. Je ne me bats pas pour moi. Ce n'est plus le sujet».

François Fillon a déclaré: «Bien sûr. Je ne me bats pas pour moi. Ce n'est plus le sujet». Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«S'il s'agit de revoter avant l'été avec une réforme des statuts en ouvrant complètement le jeu à de nouvelles candidatures pour assurer une sorte de réoxygénation de notre parti politique, j'y suis favorable», a déclaré l'ancien Premier ministre.

Il a rappelé son attachement à «toute solution démocratique dans un délai raisonnable», pour mettre un terme à cette guerre des chefs qu'il qualifie lui-même de «spectacle lamentable» généré par l'«élection lamentable» du 18 novembre dernier.

Interrogé sur l'hypothèse qu'il ne soit pas candidat à ce nouveau scrutin pour la présidence de l'UMP, François Fillon a répondu: «Bien sûr. Je ne me bats pas pour moi. Ce n'est plus le sujet».

Prêts à un accord

«Le sujet aujourd'hui est un nouveau départ pour l'UMP, il faut des nouveaux candidats, il faut une nouvelle campagne, il faut des nouveaux statuts qui fassent en sorte que cette élection puisse être irréprochable», a détaillé le député de Paris.

Interrogé sur le rôle de Nicolas Sarkozy dans cette bagarre, François Fillon a répondu: «Il faut laisser Nicolas Sarkozy en dehors de tout cela. D'abord, il a choisi lui-même de se mettre en dehors. Il a par ailleurs des fonctions (membre du Conseil constitutionnel, ndlr)».

Jean-François Copé a réaffirmé lundi soir à Chartres que «le plus important», «dans les 15 mois qui viennent», est de «se mettre ensemble pour gagner les élections municipales» en 2014. Il a de nouveau proposé de remettre son mandat en jeu après cette échéance, dans un scrutin ouvert à d'autres candidatures.

François Fillon et Jean-François Copé doivent se revoir pour la cinquième fois ce mardi à 19 heures, selon l'entourage de l'ancien Premier ministre. «On est prêt à se mettre d'accord sur une nouvelle élection, une direction partagée de l'UMP pour que toutes les sensibilités soient représentées. En revanche on a un problème sur la date», a souligné François Fillon.

(afp/nxp)

Créé: 11.12.2012, 10h29

Articles en relation

Réunion de la dernière chance entre Fillon et Copé

France A la veille d'une date butoir fixée par Nicolas Sarkozy, les rivaux pour la tête de l'UMP Jean-François Copé et François Fillon, se sont retrouvés lundi pour une séance de conciliation. Plus...

La crispation remonte d'un cran à l'UMP

Copé/FIllon Même Nicolas Sarkozy est «excédé» par la guerre des chefs qui gangrène depuis trois semaines son parti, l'UMP. Jean-François Copé a proposé ce dimanche de revoter en 2014, sans convaincre François Fillon. Plus...

L'ultimatum de Sarkozy à Copé et Fillon

Crise à l'UMP L'ancien président a haussé le ton vendredi, menaçant d'intervenir «publiquement» dans la crise qui dévaste son parti, déchiré par la guéguerre entre Jean-François Copé et François Fillon. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.