Hulot évoque des «exceptions» en France

GlyphosateLe ministre français de la transition écologique qui voulait la sortie du glyphosate en trois ans évoque de possibles «exceptions».

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Nicolas Hulot, qui s'est battu l'an dernier pour une sortie du glyphosate en trois ans, est prêt à envisager des «exceptions» en France. «Mais si on arrive à se passer du glyphosate à 95%, on aura réussi», a-t-il confié au Journal du Dimanche.

«On est en train de recenser les alternatives qui existent et de leur donner les moyens de faire leurs preuves. Mais je ne suis pas buté et personne ne doit être enfermé dans une impasse: si dans un secteur particulier ou une zone géographique, certains agriculteurs ne sont pas prêts en trois ans, on envisagera des exceptions», indique dans le JDD le ministre de la transition écologique.

Après la décision de l'UE en novembre de renouveler la licence de l'herbicide controversé pour cinq ans, le président Emmanuel Macron avait promis que la substance, principe actif du fameux Roundup de Monsanto, serait interdite en France «au plus tard dans trois ans».

Mais fin janvier, le ministre de l'agriculture Stéphane Travert avait nuancé en déclarant que la France allait «essayer de sortir» dans les trois ans. «Le président a rappelé que tant qu'il n'y a pas de substitution, il n'y a pas de suppression», avait souligné M. Travert. Ce dernier doit présenter prochainement un «plan d'action» en la matière en collaboration avec d'autres ministres concernés. (ats/nxp)

Créé: 25.02.2018, 03h36

Articles en relation

Le glyphosate vous inquiète? Consommons suisse!

L'invité Luc Thomas dit comment ce produit est utilisé par l'agriculture locale. Plus...

Monsanto pourra exploiter un herbicide controversé

Etats-Unis Un Etat américain est allé à l'encontre des recommandations de son administration pour autoriser le dicamba, un cousin du glyphosate. Plus...

Le canton ne veut pas du glyphosate

Jura Le Jura entend bannir l'utilisation de l'herbicide controversé. Une action d'information a débuté en ce sens. Plus...

Pas si simple de se passer du glyphosate

Agriculture Deux agriculteurs conventionnels témoignent de leur envie de se passer de l'herbicide contesté et des difficultés pour y arriver. Plus...

Le glyphosate encore autorisé cinq ans

Pesticides Le pesticide controversé sera autorisé cinq ans de plus en Europe. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.