Ils projetaient des attentats à Rome, Bari et Londres

ItalieTrois suspects liés à Daech ont été arrêtés mardi entre Bari et Milan. Dans leurs téléphones: des photos de cibles potentielles.

Le colisée à Rome aurait fait partie de cibles potentielles de membres d’une cellule terroriste liée à Daech arrêtés en Italie.

Le colisée à Rome aurait fait partie de cibles potentielles de membres d’une cellule terroriste liée à Daech arrêtés en Italie.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Du port de Bari au quartier d’affaires de Canary Wharf, à Londres, en passant par le colisée et le cirque Maxime à Rome: telles étaient, selon les photos contenues dans leurs téléphones portables, les cibles potentielles des membres de la cellule terroriste liée à Daech arrêtés mardi en Italie. C’est ce que les enquêteurs ont révélé après l’interpellation de trois suspects – deux à Bari et un à Milan. Deux autres membres du groupe auraient quitté l’Italie pour l’Afghanistan il y a plusieurs jours.

Dans le port des Pouilles, ce sont deux Afghans qui sont tombés aux mains des carabiniers. Ils étaient au bénéfice d’un titre de séjour humanitaire délivré en 2011 pour l’un, la semaine dernière pour l’autre. Ce dernier résidait encore dans un centre d’accueil pour demandeurs d’asile.

En plus des présumées activités terroristes, les deux Afghans arrêtés s’adonnaient également au trafic de migrants en Italie, en Hongrie et à Calais, d’après une comptabilité déchiffrée par les enquêteurs.

Opérations suicides

Selon Roberto Rossi, l’un des procureurs en charge de l’affaire, cité par l’agence ANSA, «les suspects faisaient partie d’un réseau de soutien logistique lié à ISIS (ndlr: une des appellations de Daech) et à l’émirat islamique d’Afghanistan (…). Ils auraient apporté leur soutien à des individus prêts à accomplir des opérations suicides.»

Toujours selon le procureur Rossi, «les images contenues dans les portables des suspects n’ayant aucune valeur touristique, elles peuvent être considérées comme des images de repérage en vue de commettre des attentats».

Propagande djihadiste

Par ailleurs, les portables des suspects contenaient également des images et des vidéos de propagande djihadistes et des chants de préparation au martyre. On voit également un des prévenus posant fièrement avec un fusil M-16 ou encore des marines mutilés, ainsi qu’une photo montage de Barack Obama grimé en âne.

Plus surprenant encore, on peut découvrir un selfie d’un des suspects en compagnie du maire de Bari, Antonio Decaro, lors d’une marche en faveur des migrants organisée le 10 septembre dernier.

Enfin, relève le procureur Rossi, «bien qu’apparemment sans moyens financiers, les deux suspects arrêtés à Bari ont beaucoup voyagé en décembre dernier». Ils ont ainsi été repérés, seuls ou ensemble, sur des vols Bari-Londres via Milan, Bari-Paris, Bari-Kaboul via Istanbul. Bref, en neuf jours, ils ont «visité» sept villes.

(24 heures)

Créé: 10.05.2016, 22h39

Articles en relation

Quatre suspects et des ramifications en Europe

Attentat déjoué en France Le Français interpellé dimanche au Pays-Bas et les deux hommes inculpés en Belgique étaient en lien avec Reda Kriket. Plus...

Projet d'attentat déjoué: un second suspect inculpé

Paris - Bruxelles La justice belge a inculpé un second suspect interpellé à Bruxelles dans l'enquête sur un projet d'attentat déjoué jeudi en France, a annoncé dimanche le procureur fédéral. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Les excès de zèle de Corsier pour naturaliser un étranger, paru le 25 juillet
(Image: Bénédicte) Plus...