Londres compte rester un pôle financier important

BrexitSelon un influent député conservateur, la City de Londres saura retomber sur ses pieds. Il exclut une vague de délocalisations massives.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La place financière londonienne n'a pas à craindre des conséquences d'une sortie de l'Union européenne. La City a traversé de nombreuses crises par le passé et saura retomber sur ses pieds, a assuré à AWP Graham Brady. L'influent député conservateur britannique a participé jeudi à un débat sur le Brexit organisé par la British-Swiss Chamber of Commerce.

Pour M. Brady, le risque de délocalisations massives vers d'autres places financières est faible. «Les banques avec lesquelles j'ai eu contact prennent leurs dispositions afin de s'assurer un accès au marché européen.» Celles qui veulent partir seraient avant tout attirées par une implantation à New York et non pas en Europe, affirme l'élu.

Lors du vote sur le Brexit, les Britanniques ont choisi la voie de l'indépendance. Graham Brady exclut donc toute adhésion de son pays à l'Association européenne de libre-échange (Aele).

«Il serait inapproprié d'intégrer une telle structure après le vote sur le Brexit et la création d'un ministère entièrement dévoué à conclure de nouveaux accords commerciaux avec nos partenaires en Europe et dans le monde.»

La Suisse présente des intérêts communs avec la Grande-Bretagne. Pour le député, la Confédération doit toutefois tracer sa propre voie afin de trouver un accord institutionnel avec l'Union européenne. (ats/nxp)

Créé: 08.06.2018, 14h15

Articles en relation

Kaspar Villiger: le Brexit est «stupide»

Royaume-Uni Une interview de l'ex-président de la Confédération, conseiller fédéral de 1989 à 2003, offusque la presse outre-Manche. Plus...

La réunification de l'Irlande en question

Brexit Suite au Brexit, la question de la réunification entre l'Irlande du Nord et la république d'Irlande refait surface. Plus...

Galileo: Londres envisage un remboursement

Brexit Le gouvernement britannique est menacé d'être exclu programme européen de navigation par satellite Galileo en raison du Brexit. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.