Plusieurs mairies évacuées après des menaces

AllemagneAu moins six mairies en Allemagne ont reçu simultanément des courriels annonçant des attentats à la bombe. Aucun explosif n'a été jusqu'ici retrouvé.

La mairie d'Augsburg ce mardi.

La mairie d'Augsburg ce mardi. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une demi-douzaine de mairies à travers l'Allemagne ont été évacuées mardi après la réception simultanée de courriels de menaces d'attentat à la bombe. Aucun explosif n'avait cependant été retrouvé vers 10h00 , selon différents services de police.

Les polices de ces villes n'ont par ailleurs donné aucune indication sur les motivations de l'auteur ou sur son identité. Les villes concernées sont Augsbourg (sud), Rendsburg (nord), Kaiserslautern et Neunkirchen (ouest), Göttingen (centre) et Chemnitz (est). Les transports en commun ont également été affectés par les opérations de police à Göttingen comme à Augsbourg. Dans cette dernière ville, près de 500 personnes ont été évacuées, a précisé un porte-parole à l'agence dpa.

Plus d'une centaine de menaces

Cette vague d'évacuations intervient une dizaine de jours après que des médias allemands ont révélé qu'un grand nombre d'institutions et personnalités allemandes avaient reçu ces derniers mois des mails d'intimidation se référant au nazisme, dont des menaces de mort et d'attaques à la bombe.

Ces courriels étaient signés de formules comme «Offensive nationale-socialiste», «Wehrmacht» - le nom de l'armée sous le nazisme -, ou «NSU 2.0», en référence au groupuscule terroriste néo-nazi «Clandestinité nationale-socialiste» (NSU), formé à la fin des années 1990, qui avait assassiné huit immigrants turcs.

Des e-mails ont notamment été adressés à des gares, des tribunaux, des cabinets d'avocats, des journalistes, au Conseil central des Juifs d'Allemagne, ou encore à la chanteuse Helene Fischer, qui avait pris position en septembre contre les violences envers les étrangers.

Au total, plus d'une centaine de cas ont été répertoriés, selon le parquet de Berlin, qui dirige les enquêtes. On ignore pour l'heure si les alertes de mardi sont liées à ces cas. (ats/nxp)

Créé: 26.03.2019, 12h24

Articles en relation

L'Allemagne retrouve des couleurs

Football Les Allemands sont allés s'imposer aux Pays-Bas pour leur entrée en lice dans les qualifications de l'Euro 2020. La Belgique et la Pologne ont aussi gagné. Plus...

Dans la rue à Berlin pour «sauver internet»

Allemagne Des dizaines de milliers de manifestants ont défilé ce samedi à Berlin contre le projet de réforme du droit d'auteur. A Zurich, ils étaient un millier. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.