Standing ovation pour Placido Domingo

Harcèlement sexuelAccusé de harcèlement sexuel, le ténor espagnol a été ostensiblement ovationné au festival autrichien de Salzbourg.

Le célébrissime chanteurest confronté à des accusations de harcèlement sexuel portées par neuf femmes. (Dimanche 25 août 2019)

Le célébrissime chanteurest confronté à des accusations de harcèlement sexuel portées par neuf femmes. (Dimanche 25 août 2019) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le ténor espagnol Placido Domingo, programmé dimanche au festival de Salzbourg, a été chaleureusement applaudi et salué par une standing ovation pour sa première prestation scénique depuis la publication d'accusations de harcèlement sexuel le visant, ont rapporté les médias autrichiens.

«Triomphe à Salzbourg, standing ovation pour Domingo en dépit de l'affaire Metoo», titrait le quotidien régional Kleine Zeitung, quelques heures après la représentation de l'opéra Luisa Miller dont l'artiste espagnol de 78 ans était l'interprète le plus attendu.

Pour le journal «Salzburger Nachrichten», le public a offert à Placido Domingo «une ovation ostentatoire», alors que le célébrissime chanteur d'opéra est confronté à des accusations de harcèlement sexuel portées par neuf femmes et visant des agissements qui remontent à plusieurs années.

Dans une volonté d'offrir un visage soudé, l'ensemble des chanteurs de la production de cet opéra de Verdi s'est présenté sur scène avant le début de la représentation «et a immédiatement été applaudi», tandis le public de l'orchestre «s'est levé d'un bloc sous les cris de bravo», écrit l'agence de presse APA. «De cette manière, le public de Salzbourg a clairement montré qu'il était derrière sa star», poursuit l'agence autrichienne.

Pas d'annulation en Europe

L'Allemande Ursula von der Leyen, présidente désignée de la Commission européenne, comptait parmi les spectateurs de la représentation, selon des photos de presse.

Les allégations contre Placido Domingo ont poussé l'opéra de Los Angeles, dont Placido Domingo est directeur général depuis 2003, à annoncer une enquête, et deux grandes salles américaines à annuler des représentations.

Aucune annulation n'a en revanche été annoncée par les salles européennes où l'artiste est programmé dans les prochains mois. Placido Domingo doit se produire en Hongrie mercredi et de nouveau à Salzbourg le 31 août.

La directrice du festival de Salzbourg avait fait valoir la présomption d'innocence et estimé «objectivement injuste et irresponsable, sur le plan humain, de rendre des jugements définitifs dès maintenant».

Légende vivante de l'opéra, Placido Domingo, qui en un demi-siècle de carrière a enregistré plus de 100 albums et s'est produit plus de 4000 fois, est mis en cause par huit chanteuses et une danseuse lui reprochant des gestes déplacés et des baisers forcés, à compter de la fin des années 80. Le chanteur a qualifié ces affirmations de «troublantes et, telles que présentées, inexactes». (afp/nxp)

Créé: 26.08.2019, 00h04

Articles en relation

Placido Domingo accusé de harcèlement sexuel

Etats-Unis Le célèbre chanteur lyrique fait l'objet d'une enquête de la part de l'Opéra de Los Angeles, qu'il dirige, après les témoignages de neuf femmes à son encontre. Plus...

Un tiers des apprentis harcelés sexuellement

Suisse Les allusions sexuelles et autres propos déplacés constituent le principal type de harcèlement des apprentis sur leur lieu de travail. Plus...

Instagram: outils de lutte contre le harcèlement

Réseaux sociaux Instagram va désormais avertir les personnes souhaitant publier des remarques injurieuses sur le réseau social. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.