Un clip de l’Union européenne retiré pour offense raciste

CampagneLa dernière boulette de l’Union européenne n’aura été visible sur internet que quelques heures mardi matin.

La publicité censée inciter de nouveaux pays à se joindre à l'Union a été rapidement retirée.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pour promouvoir l’élargissement, la Commission européenne a fait un clip jugé raciste et aussitôt retiré. La dernière boulette de l’Union européenne n’aura été visible sur internet que quelques heures mardi matin. Pour promouvoir l’élargissement de l’UE auprès des jeunes, la direction générale de l’administration bruxelloise a validé un clip mettant en scène des arts martiaux comme le kung fu, la capoeira et le Kalaripayattu.

Une jeune femme blanche de peau dans une combinaison qui fait penser à celle d’Uma Turman dans le film Kill Bill de Tarantino, fait face à chaque adversaire mâle arrivant dans l’entrepôt où elle se trouve. L’un est visiblement originaire d’Asie, l’autre d’Inde et le dernier, du Brésil. L’Europe face aux puissances émergentes? Leur attitude est agressive quand la jeune femme ferme les yeux et se dédouble plusieurs fois pour former un cercle autour des combattants, tout à coup doux comme des agneaux.

La symbolique lourdingue du clip se termine par un slogan affirmant: «Plus nous serons nombreux, plus nous serons forts». Juste avant, le cercle de femmes vu d’en haut s’est transformé en un drapeau étoilé de l’UE.

L’incroyable de cette histoire, c’est qu’il y a eu probablement plusieurs hauts-fonctionnaires bruxellois qui n’ont simplement rien vu d’offensant dans ces images. En ligne hier sur quelques sites d’information, ce clip-vidéo a été retiré en début d’après-midi et la campagne annulée. La direction générale de l’élargissement au sein de la Commission a publié aussitôt un communiqué pour expliquer.

«Nous avons reçu de nombreuses réactions à notre dernier clip», explique Stefano Sannino. Ce texte souligne aussi que l’histoire se termine bien, les personnages s’asseyant en rond pour exprimer leur respect mutuel. Puis, le directeur général de l’administration chargée de l’élargissement adresse des excuses à tous ceux qui auraient pu être offensés par ce clip, désolé que le film ait pu être interprété ainsi. La campagne a été aussitôt interrompue et la vidéo retirée. (24 heures)

Créé: 06.03.2012, 17h03

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 19 mars 2019.
(Image: Bénédicte) Plus...