L'affaire Novartis renvoyée devant la justice

GrèceLes députés ont estimé qu'une commission parlementaire spéciale n'était pas apte à examiner l'affaire de pots-de-vin présumés.

Novartis est soupçonné d'avoir versé entre 2006 et 2015 des pots-de-vin à des responsables politiques et à des médecins en Grèce.

Novartis est soupçonné d'avoir versé entre 2006 et 2015 des pots-de-vin à des responsables politiques et à des médecins en Grèce. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le parlement grec a mis un terme à l'enquête menée sur les pots-de-vin présumés versés par le groupe pharmaceutique suisse Novartis à des responsables politiques. Il a renvoyé l'affaire devant la justice.

Les législateurs de la coalition au pouvoir ont déclaré qu'une commission parlementaire spéciale n'était pas apte à examiner l'affaire et l'ont renvoyée devant les tribunaux, a indiqué samedi l'agence de presse grecque ANA.

Le Parlement avait été saisi en vertu de la constitution grecque, après que des noms d'anciens chefs du gouvernement et ministres eurent été cités pendant l'instruction. Parmi ces responsables, désignés par des témoins protégés dans une enquête pour l'essentiel américaine, figurent l'ancien Premier ministre conservateur Antonis Samaras, le commissaire européen aux Migrations Dimitris Avramopoulos et Yannis Stournaras, gouverneur de la Banque de Grèce.

Pots-de-vin pour une position dominante

Novartis est soupçonné d'avoir versé entre 2006 et 2015 des pots-de-vin à des responsables politiques et à des médecins pour acquérir une position dominante sur le marché grec et écouler des médicaments à prix élevés alors même que des alternatives meilleur marché étaient disponibles. Des estimations judiciaires portent à quelque 3 milliards d'euros les pertes pour les caisses publiques grecques.

Ayant déjà payé des millions de dollars aux Etats-Unis, en Chine et en Corée du Sud après sa condamnation dans des affaires de corruption, Novartis a assuré qu'elle coopérait actuellement avec les autorités américaines et grecques dans cette affaire et qu'elle effectuait un audit interne. (ats/nxp)

Créé: 19.05.2018, 17h05

Articles en relation

La justice ressaisie de l'affaire Novartis

Grèce Le parquet va ouvrir des poursuites pénales pour pots-de-vin versés à des hommes politiques par Novartis et pour blanchiment d'argent. Plus...

Des anarchistes attaquent des bureaux de Novartis

Grèce De la peinture a été jetée sur la façade du bâtiment de Novartis à Athènes. Les activistes ont aussi brisé les fenêtres de l'entrée du site au moyen de marteaux. Plus...

Les députés grecs lancent une commission d'enquête

Affaire Novartis Le géant Novartis a-t-il versé des pots de vin à des responsables politiques? Une commission va enquêter. Plus...

L'ex-premier ministre grec contre-attaque

Scandale Novartis Antonis Samaras a porté plainte pour «diffamation» contre Alexis Tsipras alors qu'il est mis en cause dans l'affaire Novartis. Plus...

Athènes commence à demander des comptes à Novartis

Soupçons de corruption Une enquête a été lancée lundi par le Premier ministre Tsipras sur les pots-de-vin qu'aurait versés Novartis à des ministres grecs. Les pertes aux caisses publiques seraient de plus de 3 milliards. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.