L’afflux de migrants met sur les nerfs l’île de Kos

GrèceSept mille migrants ont débarqué sur l’île. La police utilise des moyens peu orthodoxes pour gérer une situation explosive.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Coups de matraque et jets d’extincteur. C’est par ces moyens musclés que des policiers grecs visiblement débordés ont tenté, mardi, de gérer une bousculade sur l’île de Kos, laquelle affronte, comme d’autres îles grecques, un fort afflux de migrants depuis plusieurs semaines. L’incident s’est produit alors que la police organisait le transfert de cette population dans un stade de football. Depuis des semaines, ces migrants, principalement des Syriens et des Afghans, campaient le long des routes et sur les plages. Lundi, un policier avait déjà été suspendu à Kos pour avoir giflé un réfugié.

Autant dire que le climat est explosif. «Le sang risque de couler et la situation va dégénérer», avertit le maire de Kos, Giorgos Kiritsis, cité par l’agence de presse grecque Ana. L’île très touristique de Kos, proche de la Turquie, compte quelque 30 000 habitants alors que 7000 migrants ont atteint ses côtes et y patientent, dans l’espoir de rejoindre ensuite Athènes, puis d’autres destinations en Europe.

Selon le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), près de 124 000 migrants sont arrivés en Grèce depuis le début de l’année, plaçant le pays en tête des ports d’entrée des migrants en Europe. Récemment, l’agence onusienne avait vivement critiqué le manque d’organisation des autorités grecques. Son directeur pour l’Europe, Vincent Cochetel, avait jugé «anormal qu’après six ans de financements européens, le pays ne dispose que de 1100 places d’hébergement». Le premier ministre grec, Alexis Tsipras, jugeant dépassées les capacités d’accueil du pays, avait appelé l’Union européenne à l’aide.

Lundi, la Commission européenne a approuvé le déblocage de 2,4 milliards d’euros pour aider jusqu’en 2020 quelque 19 pays à améliorer l’accueil des migrants. La Grèce touchera 474 millions d’euros.

Créé: 11.08.2015, 17h12

Articles en relation

Migrants attaqués en mer entre la Turquie et la Grèce

Immigration Nombreux sont les migrants qui se font attaquer en mer lorsqu'ils cherchent à fuir la Turquie. Certains parlent de commandos armés et bien entraînés. Plus...

Sauvetage de migrants abandonnés sur un îlot

Grèce Soixante-huit personnes, syriennes pour la plupart, ont été secourues par la police. Elles se sont retrouvées bloquées au milieu d'une rivière à cause de mauvaises conditions météorologiques. Plus...

Les migrants se fichent de la crise grecque

Drame de la mer Elle aussi confrontée à un afflux de boat people, la Grèce plaide pour un changement de la politique migratoire de l’UE. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 22 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...